photo Pitcairn

Monsieur

Nathan Pitcairn

Président
drapeau

Confédération Insulaire d'Ancore

Notre terre est le reflet de nos âmes
communiqué

Reconnaissance de Tremaine Walcot comme dirigeant légitime d

Résultat de recherche d'images pour

 

 

Suite aux événements survenus ces derniers jours chez nos frères mapétiens et l'assassinat de Onaku Kawazulu, la communauté internationale ne peut faire la sourde oreille. Contrairement à d'autres pays nous avons pris la responsabilité de soutenir l'état de droit à Mapete et notre ambassade a accueilli de nombreux membres de l'assemblée insulaire et recueilli de nombreux mapétiens en exil fuyant le gouvernement sanguinaire de Tikiki. 

Suite à quoi, au mépris des règles et du droit international, le président autoproclamé de Mapete a menacé l'intégrité de notre ambassade ainsi que de celles de trois de nos pays alliés à savoir le Vasel, l'Harada et le Polaro. Des ressortissants de ces pays, incluant 3 ancériens, ont aussi été massacrés par le pouvoir en place. C'est pourquoi nous avons pris la décision de lancer une coalition envers le gouvernement putchistes de Mapete avec pour objectif la libération des ambassades,actuellement encerclées, et la restauration de l'état de droit à Mapete. Nous remercions dès lors l'Harada, le Polaro et le Vasel pour s'être joint à notre appel. Ensemble nous lançons un ultimatum, si ces deux conditions ne sont pas respectées à midi heure de Mapete, nous lancerons une offensive militaire afin de protéger nos ressortissants et nos institutions. Par ailleurs, suite au décès de Onaku Kawazulu, nous considérons l'opposant Tremaine Walcot comme seul représentant légitime de Mapete. 

La 4ème  flotte d'Aldelsy composée du Porte-avion Kazan, s'est rendue à la frontière des eaux internationales de Mapete. Toute à agression sur notre ambassade ou celle d'un de nos pays allié declenchera le feu et la terreur. Nous ne ne répeterons pas. 

 

Le président Nathan Pitcairn en allocution à la radio à 18h50 heure de Waltenburry. 

visites

Réactions

Ce communiqué n'as pas encore suscité de réactions