Royaume norrois

« Seule la vérité triomphe »

Note des juges : A
Drapeau du pays n°90

Informations : 

Date de création :  le 23/09/2015

Dernière mise à jour :  le 30/08/2017 à 17:57:01

Nombre de villes : 14

Population urbaine  : 1 450 690 habitants

Population rurale  : 1 063 436 habitants

Population totale : 2 514 126 habitants

Régime : Royaume constitutionnel à régime parlementaire

Réalisé avec : 

situation du pays Royaume norrois

Situation : 

Capitale : Ægenholm

Langues officielles : Norrois

Monnaie : Krone (Kn)

Diplomatie

áv Skeiðarársandur Dággeir

áv Skeiðarársandur Dággeir

Dirigeant du pays :

Monsieur

Premier ministre du Royaume norrois

Groupes politiques

icone Pacte d'Eckensee
icone Fédération de l'ACTES
icone Org. Mondiale pour la Paix

Biographie :

Dággeir áv Skeiðarársandur, né le 30 mai 1955 dans la petite municipalité de Norðurþing est depuis août 2016 le successeur de Stefjen Álstandt, en tant que premier secrétaire du parti social-démocrate et premier ministre du Royaume norrois et par conséquent chef du gouvernement de celui-ci. Originaire d'une ancienne famille noble mais modeste, il a étudié les sciences politiques à l'université d'Ægenholm, puis au Polaro à l'institut Palesberg.

Communiqués

Titre Date  
Diplomatie – Réaction face à l'agression akitsunaise Le 19/12/2016 à 22:08:17
Communiqué – Prise des fonctions du premier ministre Le 18/08/2016 à 10:40:20
Article – Analyse des élections législatives Le 18/08/2016 à 8:12:07
Communiqué – Résultats des élections législatives Le 17/08/2016 à 19:12:15
Communiqué – Fin du nuage de cendre de l'Eýfalanökull Le 07/02/2016 à 18:59:01
Diplomatie – Le Royaume norrois accueille le Queensland Le 23/10/2015 à 19:45:51

de 1 à 6 sur 6

Présentation

 

Bienvenue au Royaume norrois

 

      Le Royaume norrois (en norrois Kongæríkk norðe) et sous forme longue Royaume norrois des îles du sud, est un état insulaire de l'océan glacial australe, situé entre la mer médigécée et la mer d'ivanoa, au sud des État-Unis de l'ouest volcanien. Elle se trouve sur la dorsale médio-australienne séparant les plaques tectoniques volcanienne et océanienne et compte ainsi de nombreux volcans. Géographiquement situé sur le continent volcanien, le pays est rattaché culturellement et historiquement à l'Aurinéa, du fait de la colonisation teutonne entre le XIIe et XIXe siècle. Il a une superficie de 292 000 km² et une population d'environ 2 500 000 habitants ; sa densité est la plus faible du continent. Sa capitale, et plus grande ville, est Ægenholm. La langue nationale, le norrois, est parlé par la quasi-totalité des habitants et a le statut de langue officielle.

 

Informations Générales

 

Devise nationale : « Seule la Vérité triomphe » 
Forme de l'Etat : Royaume constitutionnel à régime parlementaire
Roi : Christian II áv Norðland
Premier Ministre : Stefjan Álstandt

Langues officielles : Norrois
Langues parlées :
  • Norrois 96% de la population
  • Anglais 3%
  • Autres 1%
Capitale : Ægenholm
Plus grandes villes : Ægenholm, Súlsnasker, Skhellidge, Tórsahvn, Örkney
Gentilé : Norrois(e)
Population : 2 500 000 habitants
Superficie totale : 292 000 km²

Monnaie : Krone (Kn) 1 GC = 10,53 Kn
Croissance : 1,1 %
PIB nominal : 256 580 000 000 d'€
PIB par hab. : 102 400 € 
IDH : 0,951

Fuseau horaire : UTC +5
Domaine Internet : .no
Indice téléphonique : +11 
Code ISO 3166-1 : KN, RN
 

Démographie

 
     Peuplé par 2,5 millions habitants, le Royaume norrois est l'un des pays les moins peuplé du monde. La grande majorité de la population se concentre dans les trois principales villes d'Ægenholm (420 540 hab.) d'Örkney (362 800 hab.) et de Súlsnasker (157 900 hab.)
La densité de population, toute aussi faible, atteint avec peine les 8 hab./km².

Liste des villes par population (2015) : 
  • Ægenholm ; 420 540 hab.
  • Örkney ; 362 800 hab.
  • Skhellidge ; 180 780 hab.
  • Súlsnasker ; 157 900 hab.
  • Tórshavn ; 87 950 hab.
  • Kristiansund ; 78 950 hab.
  • Kópavogur ; 57 120 hab.
  • Skáholt ; 39 600 hab.
  • Stravanger ; 21 560 hab.
  • Ærlánöfn ; 29 610 hab.
  • Ísafjörður ; 18 960 hab.

Liste des villes

  • Ægenholm

    Dernière mise à jour : le 04/10/2017

    Population : 420 540 habitants

    Spécialité : Tourisme

    Visiter
  • Þingvellír

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 9 650 habitants

    Spécialité : Sport, tourisme

    Visiter
  • Örkney

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 362 800 habitants

    Spécialité : Industrie portuaire

    Visiter
  • Ísafjörður

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 18 960 habitants

    Spécialité : Pêche

    Visiter
  • Ærlánöfn

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 29 610 habitants

    Spécialité : Tourisme, pêche

    Visiter
  • Tórshavn

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 84 950 habitants

    Spécialité : Pêche

    Visiter
  • Kópavogur

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 57 120 habitants

    Spécialité : Pêche

    Visiter
  • Súlsnasker

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 157 900 habitants

    Spécialité : Tourisme

    Visiter
  • Skhellidge

    Dernière mise à jour : le 14/07/2017

    Population : 180 780 habitants

    Spécialité : Commerce

    Visiter
  • Frederiksdál

    Dernière mise à jour : le 24/09/2016

    Population : 560 habitants

    Spécialité : Exploitation forestière

    Visiter
  • Selfóss

    Dernière mise à jour : le 20/08/2016

    Population : 1 310 habitants

    Spécialité : Tourisme, industrie forestière

    Visiter
  • Kristiansund

    Dernière mise à jour : le 18/08/2016

    Population : 78 950 habitants

    Spécialité : Tourisme, agriculture

    Visiter
  • Skáholt

    Dernière mise à jour : le 18/08/2016

    Population : 39 600 habitants

    Spécialité : Tourisme, culture

    Visiter
  • Grýtviken

    Dernière mise à jour : le 06/02/2016

    Population : 7 960 habitants

    Spécialité : Pêche baleinière

    Visiter

Géographie

Topographie

 

     Avec ses 292.000 km², l'île principale du royaume est la sixième du monde pour sa superficie. La forte activité volcanique, provenant de la friction des plaques tectoniques volcaniennes et océanienne, a provoqué l'apparition de nombreux volcans et sources chaudes.

Une source chaude.
 
 

En arrière plan, le volcan d'Íðafjökull.




L'éruption de l'falanökull, en 1912.


     Douze pour-cent du territoire est recouvert de glacier (jökull en norrois) ; en effet, le Vátnalojökull, d'une superficie de 21.920 km², soit quasiment dix pour-cent du territoire est le plus grand glacier du continent volcanien et le troisième au monde. On y trouve aussi de nombreux fjords (fjörður dans la même langue cité plus haut.)
Son plus haut sommet, l'Eýfjlansdík (littéralement "la haute-terre") culmine à près de 2870 mètres. On estime que plus de soixante pour-cent du territoire est boisé.

La baie d'Áðalvík, à l'ouest du pays.

Le fjord de Grúndarvík.
 
Le fjord de Skálmafjörður, au centre du pays.
 
Le fjord d'Áðalfjörður, se jettant sur la baie du même nom.
 
L'Álþæfjörður, un petit fjord escarpé situé au nord du pays.


Climat



    La majorité du pays est baigné par un climat tempéré semi-polaire, caractérisé par une faible amplitude thermique.
Néanmoins, les parties les plus australes du royaume sous soumis à un climat rude, polaire. Seul l'archipel des îles Venmann se situe dans le cercle antarctique.

 

Hydrographie

 

     Deux principaux fleuves traversent le pays, l'Öjafjærður (291 km) et le Þínsgarðönn (203 km). On dénombre une petite centaine de cours d'eau d'au moins cinq kilomètres ; cependant, leurs majorités ne sont pas navigables en raison de leur fort débit. Enfin, les lacs, qui représentent en totalité environ 2000 km² sont aux nombre d'une trentaine, le plus grand étant le Mýtvarfjalsón (170 km2).

Le Þínsgarðönn.
 
L'étang de Þingvátnið, proche de l'Öjafjærður.
 
Le Mýtvafjalsón.
 
L'Éliðár, un petit cours d'eau proche de Tórshavn.

 

Géologie


     Le Royaume norrois est située sur la dorsale médio-australienne. Ainsi, d'un point de vue de la tectonique des plaques, la partie ouest de l'île est sur la plaque volcanienne et la partie est est sur la plaque océanienne.
La majorité des roches volcaniques du pays se constituent de roche pléistocène, bien que la majorité de l'activité géologique se situant sur les zones à basalte tholéiitique comme le témoigne la présence des principaux volcans norrois.
La dernière éruption importante en date est celle de l'Hælðgafóll, un massif situé au nord du pays, près de la ville de Kristiansund, en 1991.

  • Principaux volcans 
  • Basalte tholéiitique 
  • Basalte alcalin
  • Basalte alcalin de transition
  • Roche de pléistocène / holocène
  • Autres roches

 

 

Politique

     Le Royaume norrois est une monarchie constitutionnelle, ce qui signifie qu'aujourd'hui, le roi, Christian II áv Norðland, n'exerce que des fonctions honorifiques en tant que chef de l'État. Elle est organisée selon le principe de séparation des pouvoirs et d'une démocratie représentative à régime parlementaire monocaméral. La participation électorale aux élections générales est généralement très élevée, n'ayant jamais été inférieure à 70 % des inscrits. La majorité électorale est de 18 ans.

Le premier ministre, chef du gouvernement, est nommé par le président de l'Álþing, qui lui même est désigné par les députés, élus par par le peupe au suffrage universel. Le chef du gouvernement est censé être représentatif des forces politiques composant la majorité parlementaire à la Diète royale. Une fois nommé, il a la charge de former le gouvernement en nommant chacun de ses membres, qu'il a également le pouvoir de renvoyer. Il préside le Conseil des ministres, et est remplacé, en cas d'absence, par le vice-premier ministre. Le premier ministre peut demander à être relevé de ses fonctions au président de l'Álþing

L'actuel premier ministre est Dággeir áv Skeiðarársandur, leader du parti du Lýðræðislegt vinsælast, il dirige un gouvernement composé de onze ministres, principalement issus du LV, parti majoritaire au parlement national.


Composition du gouvernement :

 

  • Président de la Diète : Jonás Lýngvegen
  • Ministre de l'intérieur : Lív Leínsón
  • Ministre de la culture et des communications : Nicholas Nævdál
  • Ministre des affaires étrangères : Celía Ernádóttir
  • Ministre de l'agriculture et de la pêche : Liam Fjældstádveínn
  • Ministre des finances : Jöstein Heínriksón
  • Ministre de l'industrie, de l'énergie et du tourisme : Lukás Hílleðtad
  • Ministre de l'éducation : Eveline Hænfóss
  • Ministre de la justice et des affaires ecclésiastiques : Jenná Ólden
  • Ministre des affaires et de la sécurité sociales : Benjamin Störm
  • Ministre de l'environnement : Louise Rávn
  • Ministre du commerce : Mark Svensón

 

L'Álþing

 

     L'Álþing, le parlement national, dont les membres sont élus au suffrage universel pour un mandat d'une durée de quatre ans, est la plus importante institution politique du pays. 

Fondé au XIe siècle lors de l'indépendance, l'Áþing est l'un des plus vieux parlement au monde. 

  • Útennorðen
  • Hreyfing trúarleg
  • Lýðræðislegt vinsælast
  • Græns framboðs
  • Kommúnista flokkur
  • Indépendants

 

Partis politiques

 

     Le Parti chrétien, ou Hreyfing trúarleg en norrois est un parti conservateur. Fondé en 1881, il s'agit de l'un des plus vieux partis du royaume toujours en activité. Il s'agit en outre du deuxième plus populaire du pays, derrière le Lýðræðislegt Vinsælast, en français le Parti Social-Démocrate, d'où est issu Stefjan Álstandt, actuel titulaire du poste de premier ministre.

 

     Le Parti communiste, ou Kommúnista flokkur, est un mouvement d'idéologie marxiste. Opposé au régime monarchique, ils souhaitent l'instauration d'une république et d'un système économique et politique de type socialiste. Le parti reste populaire dans les régions industrielles du nord de l'île (Örkney, Skhellidge) où il tire la majeure partie de son électorat. 

 

     Le Parti social-démocrate, ou Lýðræðislegt vinsælast en norrois, est le principal et dominant parti à l'Álþing. Il a sa tête, en tant que premier-secrétaire, l'actuel premier ministre du royaume, M. Dággeir áv Skeiðarársandur.

 

     L'Útennorðen, littéralement en français le Parti des norrois, est un parti d'extrème droite, qui a connu un développement important à partir des années '90 à tel point d'être représenté par plus d'une dizaine de députés à l'Álþing. Le mouvement souhaite un retour de certains privilèges - ces derniers ayant pourtant été supprimé à la fin du XIXe siècle - à la fermeture des frontières, ainsi que la fovorisation du peuple norrois, comme le démontre sa dévise « Den Norðen að Norði », le Norrois aux Norrois.

 

     Le Mouvement écologiste, ou Græns framboðs, est un parti d'idéologie social-écologique. Il est souvent affilié au Lýðræðislegt vinsælast. Il s'agit du parti le moins représenté à l'Álþing, avec moins de cinq députés sur plus de cent trente ; malgré ce fait, le Græns Framboðs demeure le cinquième plus important parti du pays et reste influent en particularité au centre et au sud de l'île

 

Organisation territoriale

 

Le Royaume norrois se subdivise en trois divisions administratives ; dans l'ordre décroissant :
  • Jarls (équivalent des régions) ;
  • Jarldoms (équivalent des départements) ;
  • Kommunes (équivalent des cantons) ; 

Landsvæðún

 

     Le jarl de Landsvæðún, parfois appelé Grand-Ægenholm est peuplée de plus de 500.000 habitants. C'est, avec le Nörðurvæníngen, la région la plus peuplée du Royaume Norrois puisqu'elle regroupe plus d'un tiers de la population du pays. Son siège se situe à Ægenholm, la capitale norroise.
 

Miðhálendið

 

     Le Miðhálendið est le plus grand jarl du pays, cette région est caractérisée par un relief contraignant, d'où sa faible population. En outre, "miðhálendið" signifie, en norrois, "haute-terre centrale".
La large partie de cette population se regroupe dans son chef-lieu, Þingvellír, petite bourgade d'environ deux-milles habitants.

 

Austfirðing

 

     Grande province côtière du sud du pays, l'Austfirðing est réputée pour ses nombreux fjords, faisant ainsi que la région l'une des plus touristique du royaume. 
 

Nörðurvæníngen

 

     Le jarl du Nörðurvæníngen est située au nord du royaume, sa capitale, Skhellidge, est le deuxième plus grand port norrois après Örkney, est un grand centre industriel du pays. On y pratique l'extraction des ressources d'aluminium ainsi que la pêche intensive.
 
 

Svæðiþjösengúr

 
     Berceau de la civilisation norroise, c'est dans les ses côtes du Svæðiþjösengúr que débarquèrent les premiers colons de l'île de Þulé. Sa capitale, Skáholt, la plus ancienne cité du Royaume, vit se fonder l'Álþing, l'un des premiers parlement au monde. C'est la région par excellence des célèbres sagas norroises, contant les péripéties des glorieux vikings.
 
 

Álsölsætúrland

 
     L'Álsölsætúrland est connue pour ses sources chaudes et ses aurores polaires, il s'agit la plus australe du Royaume Norrois ; en effet, "álsölsætúrland" veut dire "là où le soleil est le dernier à se coucher" dans le dialecte local, en rapport au longues nuits d'hiver qu'est plongé deux mois par ans le chef-lieu, Ísafjorður.

Histoire

  • illustration Henri III áv Norðland

    Henri III áv Norðland

    Haut-roi (16 Novembre 1794 - 15 Décembre 1872)  mort à 78 ans 0 mois 29 jours

    icone La Révolution Industrielle
    icone Personnages Historiques

    Description : Henri III áv Norðland (en norrois : Hendrík III), né le 16 novembre 1794 à Þingvellír et décédé le 15 décembre 1872 à Ægenholm fut roi du Royaume norrois du 20 janvier 1828 jusqu'à sa mort. Il fut le dernier roi à régner en monarque absolu. Durant son règne, il rédigea une constitution qui donna un parlement et fit du Royaume norrois une monarchie constitutionnelle, il fut aussi confronté à la guerre avec les Etats-Unis de l'ouest Volcanien entre 1861 et 1865

    Consulter
  • illustration Ándreas Hans Kristiansón

    Ándreas Hans Kristiansón

    Peintre (12 Décembre 1816 - 23 Janvier 1901)  mort à 84 ans 1 mois 11 jours

    icone La Révolution Industrielle
    icone Personnages Historiques

    Description : Ándreas Hans Kristiansón né le 12 décembre 1816 à Skáholt (Svæðiþjösengúr, Royaume norrois) et mort le 23 janvier 1901 (à 85 ans) fut un peintre et graveur norrois, appartenant à l'impressionnisme. Devenu professeur de peinture de paysage à l'académie de Waldenstadt, il démissionna en 1861 et vécut de 1862 à 1864 au Royaume-Unis des îles cerbères. Il déménagea ensuite définitivement à sa ville d’origine, Skáholt, où il mourut le 13 novembre 1901.

    Consulter
  • illustration Oscar VI áv Norðland

    Oscar VI áv Norðland

    Haut-roi (09 Février 1843 - 12 Juillet 1928)  mort à 85 ans 5 mois 3 jours

    icone La Révolution Industrielle
    icone Personnages Historiques

    Description : Oscar VI áv Norðland (en norrois : Oskar VI), né le 9 février 1843 à Ægenholm et décédé le 12 juillet 1928 à Ægenholm fut le vingt-deuxième monarque de la dynastie des áv Norðland. Lors de son règne de près de cinquante années, il abolit les derniers privilèges du clergé et de la noblesse.

    Consulter
  • illustration Edouard V áv Norðland

    Edouard V áv Norðland

    Haut-roi (11 Mars 1882 - 14 Janvier 1969)  mort à 86 ans 10 mois 3 jours

    icone La Révolution Industrielle
    icone Personnages Historiques

    Description : Frédéric IX áv Norðland (en norrois : Eðvarð V) est né le 11 mars 1882 à Súlsnasker, décédé le 14 janvier 1969 à Ægenholm. Il fut haut-roi du 17 juillet 1920 au 14 janvier 1969. Il fut le cousin de l'empereur d'Akitsu, Vladimir Gregoriy Kolbaskiy.

    Consulter

 

 

I. Genèse

 

     Née des flots venteux de la mer antarctique il y a maintenant près de soixante millions d'années, suite à l'une des éruptions volcaniques les plus violentes qu'ait connue notre monde. Son relief témoigne d'un important volcanisme, causé par la friction des plaques volcaniennes et océaniennes.

Peuplée tardivement, les premières traces écrite en faisant mention remonte au IXe siècle, lorsque qu'un marin et explorateur teuton, Eírik Hadvard, la découvrit par inadvertance en août 812 ap. J.-C. alors qu'il tentait de rejoindre la Mandelsy.

 

« 15 Janvier 811 ;

L'ancre est levée, le vent de l'hiver souffle. Un dernier regard se pose, vers ma terre natale, ou j'y ai laissé ma femme, et mon propre fils, en sachant, triste, que je ne pourrais sans doute jamais le voir grandir, tel est le péril de cette traversée. Nous partons vers Ol'Goradoc, un important port au Mandelsy, un royaume au nord de l'Océania.

Me serais-je engagé bien hâtivement ? La compagnie du commerce de l'Empire semble pourtant compter sur moi et les marchandises attelées, raconte-t-on, sont de grandes valeurs.

5 Février 811 ;

Nous accostâmes à Port Pikö, une crique située sur un archipel à l'ouest de l'Empire deltan, et à l'est de la mer Atlantide, une vaste étendue bleutée, semblant s'étirer sans fin vers l'inconnu. À la capitainerie, on m'y informa que l'Empereur deltan avait lancé une importante expedition pour franchir l'océan des Bords. Qu'espèrent-ils trouver ? Il n'y a rien là-bas, sauf la mort qui les guette comme un chasseur tapit dans l'ombre des arbres.

9 Février 811 ;

Après cette brève escale, je repartis, moi et mes compagnons. Un long voyage nous attend, nous naviguons vers Menlièvre, sur l'embouchure du Delta.

Le ciel est bleu, quoique parsemé par quelques nuages, les dieux semblent être avec nous.

11 Mars 811 ;

Nous sommes perdus ! Le vent hurle de froid et de pluie, nous emportant au large vers une l'immensité grise que forment ces nuages de tempêtes, lequel nous y avançons inexorablement, sans rien en faire, entendant, pétrifiés, par la peur de notre devenir, le tonnerre, et la foudre, à l'horizon qui nous semblent devenir toujours de plus en plus proche.

14 Avril 811 ;

Deux hommes sont morts aujourd'hui. Emportés par la mer, tel un torrent se déversant sur le pont et la proue du navire. Les minutes me semblent être des heures, terré dans ma cabine, écoutant pluie, le vent, l'eau, ces éléments qui m'inspirent désormais terreur. Je pense sans arrêt à ma famille, les reverrais-je ?

23 Mai 811 ;

L'Océan s'est calmé, le vent est tombé. Quel soulagement. Mais, où sommes-nous ? Je n'ose avouer à mes hommes qu'Il [l'océan] nous a perdus.

12 Septembre 811 ;

Nous commençons à manquer de vivres, nous sommes réduits à abattre nos dernières poules et porcs. Je rêve d'une pomme, d'un verger verdoyant, la terre me manque, en ma vie de marin, jamais ce sentiment ne m'était déjà arrivé. Suis-je plus lier à la Terre que je ne veuille l'admettre ?

6 Février 812 ;

« Terre, terre ! » hurle une voix. Est-ce bien vrai ? Ce cauchemar sans fin s'est-il bien arrêté ? Depuis combien de temps n'êtais-je pas sorti ? Deux semaines ? Trois ? Peut-être quatre ? J'en ai perdu la notion du temps. Arrivé sur le pont, pour vérifier les dires de mes mousses. Je vis alors des montagnes, blanches comme une rose de printemps et une forêt de pins, tachetées de neige, signifiant la fin de cet interminable hiver. J'entendais aussi les cris des mouettes, pareils à une mélodie que je n'avais depuis longtemps écouté.

Je posais pieds à terre, respirais l'air pur. Nous commençâmes les réparations du navire qui me paraissait exceptionnellement mal au point. Je pris alors quelques de mes fidèles hommes, pour explorer ces environs ; ils chassèrent quelques cerfs et de ces renards, blancs comme je n'en avais jamais vu. Je nous situâmes sur une île, inconnue de nos cartes, au sud des régions les plus australes du continent volcanien. Volcania. Par les dieux, nous sommes à plus de 3000 km d'Ol'Goradoc. Y arriverons-nous un jour ? Quel blasphème, quel sacrilège, quel mal Leurs [les dieux] avons-nous fait ? Nous autoriseront-ils ? Nous autoriseront-ils à revoir nos familles ?

19 Mars 812 ;

Nous reprenons route, nous nous dirigeons vers Tredvic un port situé sur l'île d'Alohen, une colonie rykdomlandaise, où nous y ferons escale avant d'arriver enfin en terres mandeslyiennes.

Si un jour je reviens sur ma terre natale, je parlerais à l'Empereur de cette terre nouvelle, emplie de richesse.  »

II. Entre guerres et colonisation

 

   Revenu en terre teutonne, Eírik cartographia l'île qu'il nomma Þulé, et la présenta à l'Empereur. De nombreux colons s'y embarquèrent vers sa direction, et y fondèrent la cité de Skáholt, en octobre 851. D'abord cent, puis mille l'année suivante et plus de cinq milles une décennie plus tard ; à la fin de ce siècle, ils avaient posés les premières pierres de plus d'une dizaine d'autres villes, à citer comme Ægenholm, Þingvellír, ou encore Ísafjörður.

Alors que la guerre contre les celtes fait rage sur le continent aurinéen, l'empereur teuton imposa aux colons de nouveaux tributs, pour financer le conflit. Opposés, ils prennent les armes, et déclarent leur indépendance. Les thanes des six principales châtelleries se réunirent alors le 14 août 911 pour élire leur premier haut-roi, Endrík áv Liænð ; ils créèrent par la suite l'Álþing, ou l'assemblée des nobles, qui devint dans l'histoire l'un des plus anciens parlements au monde.

     Dix ans après la fin de la première guerre celto-teutonne, où ces derniers la remportèrent, les teutons envoyèrent une flotte et une armée de plus de dix-milles hommes, récupérer cette terre qu'ils la considéraient comme la leur. Elle débarqua sur la cité de Tórshavn, en printemps 973, où le peu d'hommes d'armes norrois présent furent vaincus. Ils prirent rapidement les régions côtières. D'abords inférieurs en nombre, bien moins équipés et armés, les forces armées nationales furent défait à la bataille d'Ægenholm, le 23 octobre de la même année.

Les teutons prirent la route de Þingvellír, dernière