Commonwealth of Vulcania

Dieu et mon droit

Drapeau du pays n°81

Informations : 

Date de création :  le 13/10/2013

Dernière mise à jour :  le 07/10/2017 à 20:33:18

Nombre de villes : 8

Population urbaine  : 73 166 310 habitants

Population rurale  : 19 404 252 habitants

Population totale : 92 570 562 habitants

Régime : République fédérale

Réalisé avec : 

situation du pays Commonwealth of Vulcania

Situation : 

Capitale : Westfield

Langues officielles : Anglais

Monnaie : Livre volcanienne

Diplomatie

Gates Martha

Gates Martha

Dirigeant du pays :

Madame

La dame de fer

Groupes politiques

icone Alliance de l'Est
icone OSGC
icone A.S.N.I.
icone FVI
icone Eglise Capkrassienne

Biographie :

Femme de la classe moyenne, née dans une petite ville de l'ex République Socialiste du Volcania, elle s'y était engagée pour la chute du régime communiste, ainsi que pour la réunification avec le Commonwealth.

Communiqués

Titre Date  
Entrée en service du CSS Karkand Le 23/08/2017 à 0:03:43
Martha Gates élue chancelière Le 30/03/2017 à 18:45:24

de 1 à 2 sur 2

Présentation

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/31/6/1501934409-sceau.png

 

Commonwealth of Vulcania

 

Dieu et mon droit

 

Le Commonwealth of Volcunia, est un pays situé en Volcania. Politiquement, le Commonwealth of Vulcania est une république fédérale à régime présidentiel composée de seize États. Le Commonwealth of Vulcania est bordés par l'océan Austral à l'ouest et au sud et partagent ses frontières avec le Queensland au Nord, le Saint Empire Constantin et l'Aerius à l'Est, ainsi que le Royaume norrois au Sud

La géographie et le climat du pays sont extrêmement diversifiés, abritant une grande variété de faune et de flore. La capitale fédérale est Westfield. La langue nationale est l'anglais et la monnaie la livre vulcanienne. Le drapeau se compose d'une Union Flag rappelant les racines britaniques historique.

 

Devise nationale : Dieu et mon droit

Hymne national :

Fête nationale :

 

Forme de l'Etat : République fédérale à régime présidentiel

Chancelière : Martha Gates

Premier Ministre :

Président du Parlement :

 

Langues officielles : Anglais

Langues parlées : Anglais, Français

 

Capitale : Westfield

Plus grandes villes : Westfield, Pineview, Arrandale

Gentilé :

Population : 91 062 944 hab.

Superficie totale :

 

PIB nominal : 5 971 milliards de $

PIB nominal par hab. : 64 578 $

IDH : 0.939

Monnaie : Livre sterling (£)

 

Code ISO 3166-1 : CWV, CV

Domaine Internet : .cv

Indicatif téléphonique :

Organisations internationales : Autorité de Sûreté Nucléaire Internationale, Organisation Mondiale pour la Paix, Organisation Spatiale GéCéenne

sterling

Liste des villes

  • Westfield

    Dernière mise à jour : le 08/09/2017

    Population : 23 689 255 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • Vladivostok

    Dernière mise à jour : le 07/09/2017

    Population : 606 653 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • El Paso–Juárez

    Dernière mise à jour : le 07/09/2017

    Population : 1 056 178 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • Arrandale

    Dernière mise à jour : le 06/09/2017

    Population : 9 882 634 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • Los Santos

    Dernière mise à jour : le 06/09/2017

    Population : 18 688 022 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • Las Venturas

    Dernière mise à jour : le 06/09/2017

    Population : 2 404 336 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • Lynnfield

    Dernière mise à jour : le 02/09/2017

    Population : 4 641 636 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • Wrocław

    Dernière mise à jour : le 19/08/2017

    Population : 12 197 596 habitants

    Spécialité :

    Visiter

Géographie

Les États

Carte Nom de l'État Surnom Code Date d'entrée Surface (km²) Population Densité (hab/km²) Capitale Ville la plus peuplée Drapeau
                     
                     
                     
                     
  Lynnshire Victoria State LY     6 039 100   Lynnfield Lynnfield
  Maryland Old Line State MD 28 avril 1788 25 142 5 773 552 179,53 Annapolis Baltimore
  Massachusetts Bay State MA 6 février 1788 20 202 6 547 629 239,31 Boston Boston
  New Jersey Garden State NJ 18 décembre 1787 19 047 8 791 894 388,88 Trenton Newark
  Pennsylvanie Keystone State PA 12 décembre 1787 115 883 12 702 379 106,50 Harrisburg Philadelphie
  San Andreas Golden State SA 9 septembre 1850 403 466 37 253 956 87,87 Sacramento Los Santos
  Westerlands Empire State WE 26 juillet 1788 122 057 19 378 102 137,23 Albany Westfield
                     
Garden State

Politique

Évolution du régime politique

Jusqu'au moyen âge le Commonwealth of Vulcania n'existait pas en tant que tel. Le territoire était partagé entre 16 royaumes qui formeront plus tard les 16 états du Commonwealth. Avec la hausse des échanges commerciaux et leurs incessantes querelles ils perdirent peu à peu de leur influence au profit des diverses cités. Dès l'aube du XVème siècle grandes décisions sont prises par un cortège de grands marchants dans les principales cités. La première véritable forme de gouvernement à l'échelle du pays est la Fédération des cités libres établie en 1532 et dirigée par ces mêmes marchands.

Le Commonwealth a été fondé en 1805 en plein milieux d'un siècle de révolution intellectuelle et d'extension territoriale, ce qui l'a profondément marqué au point de devenir une véritable méritocratie intellectuelle et militaire. Le chancelier était alors élu par un cortège de la grande bourgeoisie, de hauts gradés militaires et de quelques relicats de la noblesse.

Le chancelier

Élu pour un mandat de 8 ans, l'un des plus long de tout le monde, par un suffrage restreint (20% de la population), il est la clé de voute du système politique du Commonwealth. Plus que dans tout autre pays son élection est au centre de tous les débats.

Le parlement

Le Parlement du Commonwealth of Vulcania est l'institution législative suprême du Commonwealth, et des territoires d'outre-mer. Lui seul dispose de la suprématie parlementaire, c'est-à-dire du pouvoir de légiférer sur tous les autres organes politiques du Commonwealth et de ses territoires.

Parlement

Le Parlement comprend la Chambre des lords et la Chambre des communes. La Chambre des lords est la chambre haute et comprend des membres non élus ou élus au suffrage restreint : les Lords Spiritual (plus importants évêques de l'Église du Commonwealth) et des Lords Temporal (élus au suffrage restreint). La Chambre des communes est la chambre basse composée de députés (Members of Parliament ou MPs) élus au suffrage universel direct au maximum tous les quatre ans.

Doctrine

Depuis sa fondation en 1805 le Commonwealth a été gouverné quasi exclusivement selon les dogmes du libéralisme et du conservatisme, avec quelques entorses lors des crises économiques majeures. La politique économique est ouvertement favorable aux grands groupes nationaux.

Histoire

  • illustration Krach de 1929
    Période du 24 Octobre 1929 au 29 Octobre 1929 :

    Krach de 1929

    icone Le Monde Moderne

    Description : Le krach de 1929 est une crise boursière qui se déroula à la Bourse de Westfield entre le jeudi 24 octobre et le mardi 29 octobre 1929. Cet événement, le plus célèbre de l'histoire boursière, marque le début de la Grande Dépression, la plus grande crise économique du XXe siècle. Les jours-clés du krach ont hérité de surnoms distincts : le 24 octobre est appelé « jeudi noir », le 28 octobre est le « lundi noir », et le 29 octobre est le « mardi noir », dates-clés de l'histoire boursière. Conséquence directe, au Commonwealth, le chômage et la pauvreté explosent pendant la Grande Dépression et poussent quelques années plus tard à une réforme agressive des marchés financiers.

    Consulter
  • illustration Campagne de l'Aerius
    Période du 01 Septembre 1939 au 06 Octobre 1939 :

    Campagne de l'Aerius

    icone Le Monde Moderne
    icone Guerres et conflits armés

    Description : L'Aerius, longtemps considéré comme le parent pauvre du Volcania, s’apprêtait à basculer du côté de l’URSG. Le Saint Empire et le Commonwealth décidèrent alors secrètement de prendre les devants lors du pacte de Constantinopolis. La campagne de l’Aerius fut dès lors une opération militaire conduite par le Saint Empire Constantin et le Commonwealth, qui conduit à l'élargissement de la Grande Guerre sur le sol volcanien. L'invasion constantine commença le 1er septembre 1939, soit une semaine après la signature du pacte de Constantinopolis, alors que l'invasion vulcanienne débuta le 17 septembre. La campagne prit fin le 6 octobre et résulta en la division et l'annexion du territoire aeriussien par le Saint Empire et le Commonwealth, selon les termes du pacte de Constantinopolis.

    Consulter
  • illustration Projet Manhattan
    Période du 01 Septembre 1939 au 31 Décembre 1946 :

    Projet Manhattan

     

    Description : Projet Manhattan est le nom de code du projet de recherche qui produisit la première bombe atomique durant la Grande Guerre. Il fut mené par le Commonwealth of Vulcania avec la participation de l’Empire d'Akitsu et de L’Empire deltan. De 1942 à 1946, il fut dirigé par le major-général Leslie Richard Groves du corps des ingénieurs de l'armée du Commonwealth. Sa composante militaire fut appelée Manhattan District et le terme « Manhattan » remplaça graduellement le nom de code officiel, Development of Substitute Materials, pour désigner l'ensemble du projet. Au cours de son développement, le projet absorba son équivalent britannique, Tube Alloys.

    Consulter
  • illustration Bataille des mers australes
    Période du 03 Septembre 1939 au 08 Mai 1945 :

    Bataille des mers australes

    icone Le Monde Moderne
    icone Guerres et conflits armés

    Description : L'expression « bataille des mers australes » désigne l'ensemble des combats qui ont eu lieu dans l'océan austral, pendant la Grande Guerre. La paternité de l'expression est attribuée à Brad Swampton. C'est l’une des plus longues batailles de l'Histoire, commençant le 3 septembre 1939 pour finir le 8 mai 1945. Cette appellation est parfois étendue aux combats ayant eu lieu dans les autres mers et océans de l’hémisphère sud. Une partie des campagnes d’Euromed en constitue un prolongement. La domination militaire de de l’océan austral a constitué un enjeu stratégique déterminant de la Grande Guerre car il constitue l’une des grande voie d’échange maritime de l’hémisphère sud.

    Consulter
  • illustration Arrandale Pile-1
    Événement du 02 Décembre 1942 :

    Arrandale Pile-1

     

    Description : La Arrandale Pile-1 est la première pile atomique au monde — c'est-à-dire le premier réacteur nucléaire artificiel — à réaliser une réaction en chaine auto-entretenue et contrôlée. Cette pile fut conçue dans le cadre du Projet Manhattan visant à doter le Commonwealth de la bombe atomique durant la Grande Guerre.

    Consulter
  • illustration Invention du transistor
    Événement du 23 Décembre 1947 :

    Invention du transistor

    icone Le Monde Moderne
    icone Inventions du monde GC

    Description : Le transistor est un composant électronique qui est utilisé dans la plupart des circuits électroniques (circuits logiques, amplificateur, stabilisateur de tension, modulation de signal, etc.) aussi bien en basse qu'en haute tension. Un transistor est un dispositif semi-conducteur à trois électrodes actives, qui permet de contrôler un courant ou une tension sur l'électrode de sortie (le collecteur pour le transistor bipolaire et le drain sur un transistor à effet de champ) grâce à une électrode d'entrée (la base sur un transistor bipolaire et la grille pour un transistor à effet de champ). C'est un composant fondamental des appareils électroniques et des circuits logiques.

    Consulter

 

Colonisation deltanne

Les Seize Couronnes

Naissance d'une Union (xxxx1815)

Apogée de l'Empire (1815–1945)

Guerre de Thule

Article détaillé : Section Histoire du Royaume norrois

Au Commonwealth récemment fondé, l’île de Thule fut de tout temps considéré comme devant faire partie intégrante du Commonwealth. Devant le refus des norrois à joindre l’union, le Commonwealth déclara la guerre aux norrois, en envahirent le territoire en juin 1861. Rapidement dominés, les forces armées norroises sont défaites. Le 7 juillet, après moins d'un mois de combat, le haut-roi, Hendrík áv Norðland, fut forcé de se soumettre, en signant le traité de Thule.

« Art.1 du Traité de Þule

L'île de Þule, ou île de Thule, dans sa dénomination celte désormais en vigueur, deviendra à dater du 7 juillet de l'an 1861, une terre et une province légitime du Commonwealth of Vulcania.

Art. 2

Le peuple norrois, homme, femme et enfant, se soumettront non pas à la voix de leur roi désormais déchu, mais au chancelier du Commonwealth of Vulcania.

Art. 5

L'Álþing sera dissoute, la seule assemblée et autorité étant celle du Commonwealth of Vulcania, siégeant à Westfield.

Art. 11

Le catholicisme ne sera plus la foi officielle, le protestantisme luthérien, celte et réformé deviendra la seule religion tolérée. »

De là, commença l'occupation. Deux mois plus tard, des résistants s'organisèrent, perpétrant des attentats sur les organismes vulcaniens présents sur l'île. Le 4 décembre 1861, les membres du front national norrois se soulevèrent à Ægenholm, puis à Súlsnasker. Pendant plus de quatre ans, l’île fut déchirée entre rebelles et militaires vulcaniens. Les villes du sud furent reprises par le F.N.N. dès la fin d'automne 1862.

La bataille de Blauturviðum, huile sur toile de Georg Bleibtreu (1869)

Occupés par d'autres campagnes militaires, les forces armées du Commonwealth n’eurent d’autre choix que se replier dans les principales villes de Skhellidge, d'Örkney, de Kristiansund et de Tórshavn.

Grande Guerre (1939–1945)

Prémices (1929)

Article détaillé : Krach de 1929

A l’aube du XXe siècle le Commonwealth était une grande puissance industrielle et commerciale. Ses principaux partenaires étaient les pays voisins : l’Aerius, le Queensland et le Saint Empire Constantin mais également les pays extracontinentaux de l’hémisphère sud tels que la Crimésie, l’Empire Carnackien, l’Empire de Vélicie, l’Oxylife, le Peackburg et la Sylvania avec qui le Commonwealth entretenait d’excellent rapports hérités de l’âge des découvertes.

Krach boursier de 1929

Coup d’éclat le 24 Octobre 1929 lors du krach de Wall Street qui se déroula à la Bourse de Westfield entre le jeudi 24 octobre et le mardi 29 octobre 1929. Cet événement, le plus célèbre de l'histoire boursière, marque le début de la Grande Dépression, la plus grande crise économique du XXe siècle. Les jours-clés du krach ont hérité de surnoms distincts : le 24 octobre est appelé « jeudi noir », le 28 octobre est le « lundi noir », et le 29 octobre est le « mardi noir », dates-clés de l'histoire boursière. Conséquence directe, au Commonwealth, le chômage et la pauvreté explosent pendant la Grande Dépression et poussent quelques années plus tard à une réforme agressive des marchés financiers.

Révolution d'Octobre (1935)

Article détaillé :

La révolution d’Octobre, dans l’état du Washington, aussi connue sous le nom de la révolution volcano-bolchevique a eu lieu dans la nuit du 7 novembre 1935. Elle a été largement favorisée par le Krach de 1929 qui a réduit à néant toute l’économie du nord-ouest du pays ainsi que par les innombrables manœuvres politiques de l’URSG au sein de l’administration étatique.

Triple accord diesel-kérosène (1937)

Premier choc pétrolier (1937)

Article détaillé :

Le Commonwealth était devenu économiquement très dépendant de l'Euromed à mesure que son économie transitait de l’ère du charbon à celle du pétrole. Coup bas des Philicien pour faire exploser les prix.

Projet Manhattan

Article détaillé : Projet Manhattan

L'essai Trinity, première explosion nucléaire

Projet Manhattan est le nom de code du projet de recherche qui produisit la première bombe atomique durant la Grande Guerre. Il fut mené par le Commonwealth of Vulcania avec la participation de l’Empire d'Akitsu et de L’Empire deltan. De 1942 à 1946, il fut dirigé par le major-général Leslie Richard Groves du corps des ingénieurs de l'armée du Commonwealth. Sa composante militaire fut appelée Manhattan District et le terme « Manhattan » remplaça graduellement le nom de code officiel, Development of Substitute Materials, pour désigner l'ensemble du projet. Au cours de son développement, le projet absorba son équivalent britannique, Tube Alloys.

Campagne de l'Aerius (1939)

Article détaillé : Campagne de l'Aerius

Scènes de la campagne de l’Aerius

L'Aerius, longtemps considéré comme le parent pauvre du Volcania, s’apprêtait à basculer du côté de l’URSG. Le Saint Empire et le Commonwealth décidèrent alors secrètement de prendre les devants lors du pacte de Constantinopolis. La campagne de l’Aerius fut dès lors une opération militaire conduite par le Saint Empire Constantin et le Commonwealth, qui conduit à l'élargissement de la Grande Guerre sur le sol volcanien. L'invasion constantine commença le 1er septembre 1939, soit une semaine après la signature du pacte de Constantinopolis, alors que l'invasion vulcanienne débuta le 17 septembre. La campagne prit fin le 6 octobre et résulta en la division et l'annexion du territoire aeriussien par le Saint Empire et le Commonwealth, selon les termes du pacte de Constantinopolis.

Bataille des mers australes (1939–1945)

Article détaillé : Bataille des mers australes

Le CSS Bismarck lors d'un combat

L'expression « bataille des mers australes » désigne l'ensemble des combats qui ont eu lieu dans l'océan austral, pendant la Grande Guerre. La paternité de l'expression est attribuée à Brad Swampton. C'est l’une des plus longues batailles de l'Histoire, commençant le 3 septembre 1939 pour finir le 8 mai 1945. Cette appellation est parfois étendue aux combats ayant eu lieu dans les autres mers et océans de l’hémisphère sud. Une partie des campagnes d’Euromed en constitue un prolongement. La domination militaire de de l’océan austral a constitué un enjeu stratégique déterminant de la Grande Guerre car il constitue l’une des grande voie d’échange maritime de l’hémisphère sud.

Blocus de l'Euromed (19401941)

Article détaillé :

Décolonisation et déclin (1945–1990)

Les accords auraient dû se finir comme ça...

...pas comme ça

Même si la Grande Guerre a été une large victoire sur le plan militaire, avoir combattu aux côtés des Deltans classera le Commonwealth dans le clan des perdants, et affectera lourdement sont économie et ses relations diplomatiques dans les décennies suivante.

Réunification partielle (1990–)

Projet Manhattan est le nom de code du projet de recherche qui produisit la première bombe atomique durant la Grande Guerre. Il fut mené par le Commonwealth of Vulcania avec la participation de l’Empire d'Akitsu et de L’Empire deltan. De 1942 à 1946, il fut dirigé par le major-général Leslie Richard Groves du corps des ingénieurs de l'armée du Commonwealth. Sa composante militaire fut appelée Manhattan District et le terme « Manhattan » remplaça graduellement le nom de code officiel, Development of Substitute Materials, pour désigner l'ensemble du projet. Au cours de son développement, le projet absorba son équivalent britannique, Tube Alloys.

Economie

 

Balance des ressources issues des villes du pays

  • icone Budget

    59 000

  • icone Industrie

    3 210

  • icone Commerce

    2 580

  • icone Agriculture

    -1 035

  • icone Tourisme

    215

  • icone Recherche

    880

  • icone Environnement

    -1 625

  • icone Education

    985

Balance des ressources issues de la carte

Balance totale des ressources

  • icone Budget

    -81 714

  • icone Industrie

    10 187

  • icone Commerce

    7 144

  • icone Agriculture

    57 732

  • icone Tourisme

    -803

  • icone Recherche

    5 480

  • icone Environnement

    -19 961

  • icone Education

    2 927

 

Place du Commonwealth dans l’économie mondiale

Le Commonwealth of Volcania est la nième économie mondiale derrière le et le avec un produit intérieur brut (PIB) de 5 971 milliards de dollars. La ville de Westfield est un centre majeur économique et commercial du niveau de mégapoles telles que York City ou Argos City. Pendant vingt-cinq ans, l'économie du Commonwealth s'est vue être désignée par certains depuis les années 1980 comme le modèle volcano-philicien s'appuyant notamment sur les principes de libéralisme, de marché libre et de faible taxation.

Les volcanien furent parmi les premiers à entrer dans l'ère de la Révolution industrielle en développant notamment, comme la plupart des pays en voie d'industrialisation à l'époque, des industries lourdes telles que la construction navale, l'industrie minière, la production d'acier et le textile. Le Commonwealth a créé un marché outre-mer lui permettant de dominer le marché international sur l'hémisphère sud durant le XIXe siècle. Cependant, tant du fait de l'industrialisation des autres pays que de la perte d'emplois dans l'agriculture, le Commonwealth a vu son avance économique diminuer par rapport aux autres. En conséquence, l'industrie lourde a lentement décliné tout au long du XXe siècle. Pour autant, le secteur tertiaire, lui, s'est sensiblement développé et pèse maintenant près de 73 % du PIB.

Le secteur tertiaire du Commonwealth est dominé par les services financiers, en particulier dans les domaines de la banque et de l'assurance. Westfield est un grand centre financier mondial, en particulier grâce au Westfield Stock Exchange, aussi appelé Wall Street ainsi qu’au NASDAQ où sont cotées les sociétés technologiques. La capitale possède aussi la plus forte concentration de sièges de banques étrangères. Il existe un certain nombre de multinationales non-basées au Commonwealth, ayant choisi pour siège social volcanien ou étranger Westfield. D’autres villes ne sont pas en reste, notamment Arrandale grâce à l’Arrandale Board of Trade, l'une des plus grandes bourses céréalières du monde.

Le tourisme représente une part majeure de l'économie du volcanienne: avec plus de vingt-sept millions de touristes par an, le Commonwealth est la sixième destination touristique mondiale.

 Représentation graphique des exportations du Commonwealth dans 28 catégories de couleurs

Le secteur secondaire a, quant à lui, amplement diminué depuis la Grande Guerre. Il constitue encore, néanmoins, une part importante de l'économie du Commonwealth. L'industrie volcanienne des moteurs en représente une partie majeure, bien diminuée néanmoins depuis l'effondrement de MG Rover. La production d'avions civils et militaires, dirigée par la plus grosse firme aérospatiale du Commonwealth : BAE Systems et l'européen EADS (dirigeant d'Airbus). Rolls-Royce détient une part très significative du marché mondial des moteurs aérospatiaux. L'industrie chimique et pharmaceutique est, elle aussi, puissante avec les seconds et sixièmes plus grands noms de l'industrie pharmaceutique dans le monde : respectivement GlaxoSmithKline et AstraZeneca, tous deux basés au Commonwealth.

L'industrie « créative » (art, cinéma, mode, design, etc.) représentait 7,3 % du PNB et a monté d'en moyenne 5 % par an entre 1997 et 2004.

Cultures céréalière

Le Commonwealth a connu, comme d'autres pays industrialisés, des phénomènes d’exode rural et de chute de l'emploi agricole ; ce dernier reste proportionnellement plus important que dans les autres pays du continent volcanien : l’agriculture employait 3 % des actifs en 2006. L’agriculture du Commonwealth a été considérablement modernisée et mécanisée dans la seconde moitié du XXe siècle.

Le Commonwealth compte 520 000 exploitations agricoles de 51 hectares en moyenne en 2006, ce qui en fait la première puissance du continent, et l’une des cinq premières mondiales de ce secteur. Le Commonwealth est l’un des premiers pays producteurs de vin au monde, malgré une concurrence récente ; il figure également parmi les premiers producteurs mondiaux de céréales, de sucre, de produits laitiers et de viande bovine. Plus de 80 % des produits exportés ont été transformés par une des premières filières agroalimentaires au monde. Néanmoins, dans les années 2000, l’agriculture volcanienne fait face à des difficultés liées à la surproduction, à la pollution qu’elle entraîne et à une forte inégalité des revenus entre les agriculteurs.

Production énergétique par source

Le Commonwealth possède d'importantes richesses énergétiques : charbon, gaz, pétrole, etc., bien que ces deux dernières soient en diminution. La production d'énergie primaire est responsable de 10 % du PIB volcanien, une part bien plus importante que la majorité des pays industrialisés. À fin d'assurer son autonomie énergétique, le Commonwealth a adopté un modèle MARKAL en commun avec le Royaume norrois.

La monnaie du Commonwealth est la livre sterling (en anglais pound sterling) représentée par le symbole « £ ». La Banque du Commonwealth est la banque centrale qui gère notamment la fabrication des pièces et billets.

Structures économiques

Si l'on suit la répartition en trois secteurs économiques :

Secteur primaire

Le Commonwealth demeure en 2016 un exportateur importants de produits agricoles (coton) et de matières premières (charbon, bois...). Celles-ci représentent 17 % de ses exportations (hors pétrole).

Agriculture

L'agriculture vulcanienne (4e exportateur, 5e importateur) est l'une des cinq premières au monde. Elle est moderne et productive car elle utilise 1,7 % de la population active en 2004.

Les productions agricoles vulcaniennes sont variées à l'image des climats du pays :

  • élevage bovin, notamment ranching et feed lots dans les Rocheuses : 98,5 millions de têtes en 1999 (3e producteur mondial)
  • élevage porcin (le deuxième du monde) : 62,2 millions de têtes en 1999
  • vignes, en particulier au San Andreas (mais aussi Oregon et Westerlands)
  • céréales, principalement dans les Grandes Plaines : blé, maïs et soja forment le trinôme du food power vulcanien. Les 80 millions de céréales exportées (2014-2015) constituent 14,8 % du total mondial, 28 % pour le maïs et 26,5 % pour les graines de soja.
  • coton dans le vieux sud
  • tabac
  • fruits dans la Sun Belt (oranges de Floride) ; 50 % des fruits et légumes et 90 % des amandes, artichauts, avocats et tomates ddu Commonwealth sont produites dans la vallée de San Joaquin, au sud du delta du Sacramento en San Andreas. La vallée, qui est aussi le plus grand fournisseur pétrolier du San Andreas, et abrite le troisième champ pétrolier du Commonwealth, le Midway-Sunset Oil Field, est aussi l'une des régions les plus pauvres du Commonwealth. En 2005, 41 % des adultes du comté de San Joaquin vivaient sous le seuil de pauvreté fédéral et dans un état d'insécurité alimentaire.

Cette agriculture intensive a un impact sur la qualité des eaux de surface et des nappes phréatiques. Selon un rapport de la Commonwealth Environnemental Protection Agency, 39 % des rivieres et 45 % des lacs étaient pollués en 2000. La plupart du territoire vulcanien est mis en valeur mais les Grandes Plaines, ainsi que la vallée de San Joaquin en San Andreas, restent le symbole de la puissance agricole vulcanienne. À l'est, grâce à l'irrigation, les productions agricoles sont intégrées au système capitaliste.

Mines et énergie

En 1999, le Commonwealth était le deuxièmes producteurs de charbon avec 920 millions de tonnes. La production de pétrole occupe le même rang avec 358 millions de tonnes. Mais le secteur houiller connaît un recul en termes d'emplois : quelque 80 000 salariés vulcaniens travaillaient en 2016 dans ce secteur pourvoyeur de plus de 860 000 emplois dans les années 1920.

En 2003, le taux de couverture énergétique était de 72,7 %. Grâce à la découverte de larges champs d'hydrocarbures dans l'océan austral, la production de gaz augmente fortement dans les années 2000 et représente en 2016 la moitié de la production totale de gaz du pays. La production de pétrole fournit 55 % du pétrole vulcanien. Ces révolutions technologiques ont fait du Commonwealth l'un des cinq premiers producteur mondial de gaz en 2009 et de pétrole en 2014 et a considérablement réduit sa dépendance dans le domaine des hydrocarbures. Résultat de ces changements, le pays devrait être autosuffisant vers 2020.

Néanmoins, la baisse des cours du pétrole à partir du deuxième semestre 2014 a eu pour conséquence de faire perdre 100 000 emplois (y compris les services aux entreprises) au secteur de l'énergie en 2015. Le nombre de gisements gaziers en exploitation est passé de 1 800 en janvier 2015 à 500 en mars 2016. De surcroit, nombre d'entreprises du secteur sont fragiles et lourdement endettées, 69 d'entre elles ont fait faillite en 2015.

Pêche

La pêche est très présente près des littoraux. Pour la pêche en mer, on peut soit pêcher sur la côte ouest dans la mer Médigécée soit sur la côte sud dans l'Océan Austral.

Secteur secondaire

Le secteur secondaire emploie 20,8 % de la population active vulcanienne. Les cinq premiers états par l'importance de la main d'œuvre travaillant dans l'industrie sont en 2004 le San Andreas (1 529 500 employés), l'Ohio (824 700), l'Illinois (710 000), le Michigan (702 900) et la Pennsylvanie (696 800).

  • Industries lourdes : A la fin de 1999, la capacité de raffinage du Commonwealth était de 827 millions de tonnes, plaçant le pays au quatrième rang mondial. Le Commonwealth assurent 10 % du raffinage mondial. En 1999, le pays était le deuxième producteur d'acier derrière la Chine, avec une production de 97 millions de tonnes.
  • Aéronautique : L'industrie aéronautique et spatiale représente, en 2008, environ 3 100 entreprises employant 503 900 personnes. Les principaux groupes militaires sont. L'aéronautique civile est représentée par.
  • Automobile : les principales firmes vulcaniennes sont :
  • Électronique, logiciel et informatique :
  • Biens de consommation :
  • Industries Agro-Alimentaires :

Hautes technologies

Le développement des industries de pointe est le résultat d'une politique d'investissements dans la recherche fondamentale et la recherche et développement. Le Bureau de la Science et de la Technologie (Office of Science and Technology), la National Science Foundation, le National Research Council ou encore la VSA sont les principales organisations publiques qui stimulent la recherche au Commonwealth. Les dépenses publiques en matière de recherche s'élèvent à 126 milliards de dollars en 2004, dont 55 % sont consacrés à la recherche militaire. Quant au secteur privé, il a dépensé 181 milliards de dollars. Le réseau des universités publiques du San Andreas dispose du même budget que celui de certains département de recherche nationaux dans d'autre pays.

Le réseau des universités publiques de Californie dispose du même budget que celui certains département de recherche nationaux d'autre pays.

Transport

Vue aérienne du Vincent Thomas Bridge et du port de Pineview

Le transport au Commonwealth est dominé par les transports de voyageurs, par l'avion et l'automobile ; et pour les transports de marchandises, par le bateau, le camion et le train. Les infrastructures de transport ont eu un rôle majeur dans la mise en valeur des ressources naturelles du pays, sa maîtrise territoriale et son accès au rang de superpuissance.

Histoire

Le Canal Érié à Fairport (Westerlands)

Jusqu'au début du XXe siècle, les voies de communication vulcaniennes sont en grande majorité difficilement praticables. Les routes sont qualifiées de corduroy roads à l'Ouest et sont surtout des chemins de rondins de l'Est. C'est vers les années 1840 qu'on y applique la technique du macadam, qui améliore grandement leur utilisation. C'est néanmoins le transport fluvial qui domine les premières décennies du siècle. De 1817 à 1825 a lieu la construction du canal de l'Érié, qui relie Albany à Buffalo, qui ouvre véritablement un âge d'or des canaux. En 1835 le Commonwealth compte 7 000 kilomètres de voies navigables empruntées par de nombreux bateaux à vapeur. La prédominance de celle-ci va néanmoins disparaître avec la démocratisation du chemin de fer.

Le premier chemin de fer américain est créé sur la côte Ouest avec la mise en service en 1830 de la Baltimore & Ohio, première ligne de chemin de fer du Commonwealth. Le pays compte 14 400 kilomètres de voies en 1850 et le temps de voyage entre Westfield et Boston est divisé par 43. Si le nombre de kilomètres du réseau vulcanien égale celui du reste du monde en 1860, il s'agit d'un ensemble disparate loin d'être standardisé, du fait de la non-coopération des nombreuses compagnies privées qui se partagent le réseau. Néanmoins la réduction des distances agit bénéfiquement sur l'économie et la vie quotidienne.

10 mai 1869 : célébration de la jonction du transcontinental à Promontory Summit

En 1869, l'achèvement du Premier chemin de fer transcontinental est une révolution pour la situation économique et démographique de la puissance vulcanienne. Le train devient en effet le moyen de transport dominant, rôle qu'il conserve jusqu'au milieu du XXe siècle. Pendant la Grande Dépression des années 1930, le président Roosevelt met en place la politique du New Deal qui devait redonner du travail aux millions de chômeurs. La Work Projects Administration engagea de nombreux travaux publics et 100 000 ponts et 800 000 km de routes furent aménagés.

Après la Seconde Guerre mondiale, il est largement remplacé par la voiture dans le pays. Les villes sont dès lors pensées pour permettre l'utilisation des véhicules privés. Le règne de l'automobile apparaît à travers la multiplication des autoroutes et des grands aménagements routiers. La Pasadena Freeway (San Andreas State Route 110), construite de 1938 à 1953, première autoroute du Sud du pays, préfigure l'apparition du vaste système des Interstate highways, lancé par une loi en 1956 et rendu possible par le soutien de Dwight D. Eisenhower. À partir des années 1970, le transport aérien se démocratise également. En parallèle, le transport de passagers par le train diminue fortement, et les compagnies ferroviaires se tournent presque exclusivement vers le fret.

Cette situation mène à la création par le gouvernement fédéral de Comtrak le 1er mai 1971 : il s'agit une entreprise ferroviaire publique dont l'objectif est de maintenir des lignes de passagers entre les centres urbains. Néanmoins, c'est surtout le système routier qui profite des financements importants. En 1998, un plan de rénovation des autoroutes est mis en place dans le but de les rénover, il s'agit du plan Federal Aid Highways. Actuellement apparaît la notion de supercorridor, une super-infrastructure de transport regroupant autoroutes, chemin de fer, lignes à haute tension, aqueduc... Un projet comme le Trans-Texas Corridor est néanmoins critiqué au niveau de ses conséquences sur l'environnement et la perte de terrains. Le nombre de projets de lignes à grande vitesse semble indiquer que l'avenir du transport au Commonwealth va se jouer sur la mise en valeur et l'amélioration du réseau ferroviaire et, à l'échelle locale, sur l'entrée des transports en commun dans les mœurs des Vulcaniens.

Transport routier

Intersection des Interstate highways I-90 et I-5 à Seattle

Avec plus de 70 000 km d'autoroutes et 6,1 millions de km d'autres routes, le réseau vulcanien est l’un des plus long du monde. Il est marqué par son importance : certaines autoroutes urbaines comptent plus de dix voies et certains tronçons peuvent mesurer plus de 100 mètres de large. Les échangeurs autoroutiers du pays comptent parmi les plus utilisés du monde, comme El Toro Y ou le East Pineview Interchange. Le plus gros projet autoroutier de l'histoire vulcanienne fut le Big Dig à Boston, achevé en 2007 pour un coût total de 14,6 milliards de livres.

Cependant le maillage est inégal : les régions densément peuplées (littoraux et régions des lacs) sont les mieux équipées. Les autoroutes principales sont les Interstate highways, ou autoroutes inter-états. Le réseau secondaire est composé par les Commonwealth Numbered Highways, et par les réseaux routiers de chaque état. On compte aussi des autoroutes anciennement à péage, surtout dans l'’Ouest, où elles sont désignées sous le nom de turnpikes, et dans le Midwest. Le Sud n'en compte que quelques-unes.

Pour les voyages, la plupart des Vulcaniens préfèrent prendre l'avion pour toute destination éloignée de plus 500 km du lieu de départ, et conduire leur voiture en deçà. 90 % des Vulcaniens se rendent au travail en voiture. Le pays compte quelque 246 millions de véhicules particuliers en circulation pour 209 millions de titulaires du permis de conduire.

La route convoie 30 % du fret.

Transport ferroviaire

Locomotive Comtrak

Avec plus de 220 000 km de lignes ferroviaires, le Commonwealth possède le plus long réseau du complexe volcano-océanien. C'est surtout le transport de marchandises qui utilise ce moyen : 40 % des marchandises voyagent par train dans le pays. Le fret ferroviaire est en effet économiquement viable et entièrement privé, de même que les autres modes de transport, à l'exception notable de la poste (Commonwealth Postal Service). Le transport de passagers est surtout important sur la côte Ouest et dans les grandes régions urbaines. À l'est, le service est souvent limité à un ou deux trains quotidiens entre les grandes villes éloignées.

Les seules lignes à grande vitesse actuelles sont celles du réseau Acela, situées dans le Southwest Corridor, entre Washington et Boston. Elles sont gérées par l'entreprise ferroviaire principale du pays, Comtrak. Plusieurs projets de lignes à grande vitesse sont néanmoins en cours d'étude. Ainsi, au San Andreas, le projet High Speed Ground Transportation propose de relier Pineview à San Fierro en deux heures et demie, alors que la durée du voyage en voiture est de 7h12. Ce projet a été accepté par les Andreassiens lors du référendum du 6 novembre 2008. Les travaux, qui devraient commencer en 2010, coûteront quelque 31 milliards de livres et seront financés par l'État fédéral et des fonds privés. Une première ligne reliera San Fierro à Anaheim, dans l'agglomération de Pineview, soit une distance de 650 km. Dans un deuxième temps, elle sera étendue au nord vers Sacramento et au sud vers San Diego. Elle devrait transporter 117 millions de passagers d'ici à 2030. Parmi les autres projets on peut citer la Midwest Regional Rail Initiative, le Ohio Hub, le Keystone Corridor et le Florida High Speed Rail.

Le réseau du pays est bien relié au Queensland. Des lignes quotidiennes de Comtrak relient Westfield à Colombya, Westfield à Astorya et Seattle à New Myria. Le Royaume norrois est, à l'heure actuelle, uniquement accessible par l'intermédiaire de ferrys à train depuis Los Santos. Une ligne a été proposée pour rejoindre l’île de Thule et les États continentaux du Commonwealth. En ce qui concerne l’Aerius, on compte plusieurs compagnies privées gérant des lignes touristiques entre El Paso (San Andreas), Chihuahua, Copper Canyon et El Fuerte (Sinaloa); également entre Campo (San Andreas) et Tecate (Baja San Andreas).

Transport en commun

Une rame du métro à Westfield

Dans la plupart des grandes villes il existe des systèmes de transport en commun très développés avec des réseaux étendus de bus, métros, tramways et ferrys. Cependant la plupart des villes américaines sont caractérisées par une utilisation faible ou moyenne des réseaux publics. Westfield est un cas particulier puisque les transports publics constituent le moyen de transport le plus utilisé par ses habitants. Au contraire, à Pineview, seulement 10 % des moyens de transport utilisés sont en commun. Le métro de Westfield est au premier rang mondial pour ce qui du nombre de stations desservies, c'est également par sa taille l'un des réseaux les plus importants du monde.

Un cable car à San Fierro

La société Greyhound Lines est la plus grande société de transport par autocars du Commonwealth. Elle dessert tout le pays. Le car est, dans la plupart des cas, le moyen de transport le moins cher pour les longues distances au Commonwealth.

Transport aérien

Un avion de Commonwealth Airlines

Le Commonwealth dispose d'un réseau aérien composé de plusieurs dizaines d’aéroports majeurs, dominés par l'aéroport international John-F.-Kennedy de Westfield, le plus grand aéroport du pays et du continent pour son trafic. Au total, on recense 14 858 aéroports dans le pays, dont 5 119 aux voies goudronnées. Le pays compte aussi 149 héliports. En 2004, le pays comptait 17 des trente aéroports les plus utilisés du monde au niveau du transport de passagers, et douze des trente aéroports les plus utilisés par le transport de marchandise.

Le secteur aérien est complètement privatisé dans le pays, où coexistent de nombreuses compagnies aériennes. Le gouvernement fédéral maintient la juridiction sur la sécurité des avions, l'entraînement des pilotes et les enquêtes en cas d'accident (avec la Federal Aviation Administration et la National Transportation Safety Board). Les aéroports sont souvent construits et gérés par les gouvernements locaux, excepté ceux des bases militaires.

Transport fluvial et canaux

En 2002, il existe plus de 41 800 km de voies navigables au Commonwealth. Le fleuve Hudson et les Grands Lacs sont les deux voies majeures du pays pour le transport des marchandises. Le fleuve Hudson a fait l'objet de nombreux aménagements et aujourd'hui, environ la moitié du fleuve Hudson est navigable. Des bateaux de 2,70 mètres de tirant d’eau y ont accès et peuvent remonter jusqu’à Minneapolis. Chaque année, 290 000 000 tonnes de marchandises passent par treize ports situés au nord de Westfield sur le fleuve Hudson. Le fleuve est également relié par des canaux aux Grands Lacs de Saint Louis à Arrandale, à l'Illinois, à la Floride et au Texas par la Gulf Intracoastal Waterway. La Voie maritime du Saint-Laurent, qui est administrée conjointement par le Queensland et le Commonwealth, rend l'accès aux Grands Lacs possible depuis l'océan Cawiches. Dans les Grands Lacs, le transport est assuré par des vraquiers spécifiques, les vraquiers des Grands Lacs. Le plus connu d'entre eux est le SS Edmund Fitzgerald, qui sombra dans les eaux du lac Supérieur en 1975 au cours d'une tempête. Les bateaux doivent être de taille Seawaymax pour emprunter les écluses et assurer la jonction des lacs à l'océan. Le canal Érié établit une autre voie fluviale entre l'océan Austral et les Grands Lacs en reliant la Pineview River au Lac Érié, mais il est surtout utilisé par les navires de plaisance.

Transport maritime

Rang

Port

État

Localisation

EVP

1

Westfield - New Jersey

Westerlands - New Jersey

Façade médigécée

12 235 845

2

Pineview

San Andreas

Façade australe

6 748 995

3

Long Beach

San Andreas

Façade australe

5 067 597

4

Savannah

Géorgie

Façade médigécée

2 356 512

5

Oakland

San Andreas

Façade australe

2 050 030

6

Houston

Texas

Golfe du Mexique

1 797 198

7

Hampton Roads

Virginie

Façade médigécée

1 745 228

8

San Juan

Porto Rico

Façade médigécée

1 673 745

9

Seattle

Washington

Grands lacs

1 584 596

10

Tacoma

Washington

Grands lacs

1 545 853

11

Charleston

Caroline du Sud

Façade médigécée

1 181 353

12

Honolulu

Hawaii

Mer médigécée

1 049 420

13

Miami

Floride

Façade médigécée

807 069

14

Port Everglades

Floride

Façade médigécée

796 160

15

Jacksonville

Floride

Façade médigécée

753 647

Statistiques des ports vulcaniens

Pour le fret, les importations se font généralement par conteneurs qui arrivent dans les ports maritimes et sont ensuite distribués par la route et par le chemin de fer. Le SAFE Port Act de 2006 a imposé des normes de sécurité et de contrôle des conteneurs très importantes.

La Commonwealth Merchant Marine est le nom donné à la marine marchande vulcanienne, qui regroupe les navires marchands civils et leurs équipages. Elle comptait en 2006 465 navires et approximativement 69 000 personnes. On doit ajouter à ce nombre quelque 700 autres navires servant les intérêts vulcaniens mais étant enregistrés sur les registres d'autres pays.

Les principales villes portuaires sont, dans l'ordre alphabétique : Corpus Christi, Duluth, Hampton Roads, Houston, Long Beach et Pineview (Port de Pineview-Long Beach), La Nouvelle-Orléans, Philadelphie, Tampa, Texas City et Westfield.

Autres

Le Commonwealth of Vulcania possèdent l’un des plus grands réseaux d'oléoducs et de gazoducs du monde, respectivement longs de 300 000 et 550 000 kilomètres.

Culture

Éducation

L’instruction est obligatoire de six à seize ans, et l’école publique est gratuite. Si la formation et la rémunération des enseignants, ainsi que le choix des programmes, sont du ressort de l’État, la gestion des établissements scolaires primaires et secondaires est du ressort des états fédéraux.

L’enseignement primaire est dispensé dans les écoles et vise l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul, et l’éducation civique.

L’enseignement secondaire est dispensé au lycée et aboutit à des examens finaux et nationaux : le baccalauréat (professionnel, technologique ou général) et le certificat d’aptitude professionnelle.

École nationale supérieure des mines de Cambridge

L’enseignement supérieur du Commonwealth présente la particularité de faire cohabiter les universités et le système des grandes écoles, où l’on entre par concours à l’issue des classes préparatoires. Les enseignements supérieurs pour le brevet de technicien supérieur et les classes préparatoires aux grandes écoles sont dispensés dans des lycées ou dans des établissements privés. Les Grandes écoles sont souvent considérées comme à la fois plus performantes et plus élitistes que les universités.

Par ailleurs, près de 17 % des élèves de l’enseignement primaire et secondaire sont scolarisés dans des établissements privés, la plupart sous contrat d’association avec l’État et souvent confessionnels.

Le Commonwealth a connu depuis la fin de la Grande Guerre un élargissement considérable de la scolarisation. En 1936, moins de 3 % d’une classe d’âge obtenait le baccalauréat ; ce pourcentage est passé à 30 % en 1985 et 60 % en 1995. Néanmoins, cette démocratisation de l’enseignement ne supprime pas les inégalités sociales : 25 % des enfants d’ouvriers nés entre 1974 et 1978 sont diplômés de l’enseignement supérieur, contre 77 % des enfants de cadres.

Science

Littérature

Cinéma

Musique

Médias

Fêtes et jours fériés

École nationale supérieure des mines

Patrimoine

Liste des monuments

  • image Capitole du Commonwealth

    Capitole du Commonwealth

    Dernière mise à jour : le 04/09/2017 à 21:45:38

    Description : Le Capitole du Commonwealth est le bâtiment qui sert de siège au Congrès, le pouvoir législatif du Commonwealth. Il est situé dans la capitale fédérale, Westfield. La construction de style néoclassique commence en 1793 et s'achève en 1812. Il est constitué d'un dôme et de deux ailes. L’aile nord est le siège du Sénat et l’aile sud est celle de la Chambre des représentants. Le bâtiment est dessiné à l'origine par William Thornton. Ses plans furent ensuite modifiés par Benjamin Latrobe puis par Charles Bulfinch. Le dôme actuel et les ailes de la Chambre et du Sénat furent dessinés par Thomas U. Walter et August Schoenborn, un immigrant allemand, puis achevés sous la direction d'Edward Clark.

    Visiter
  • image Ellis Island

    Ellis Island

    Dernière mise à jour : le 04/09/2017 à 21:37:04

    icone Non recensé

    Description : Ellis Island est une île située à l'embouchure de l'Hudson à Westfield, moins d'un kilomètre au nord de Liberty Island qui abrite la statue de la Liberté. Elle a été, dans la première partie du XXe siècle, l'entrée principale des immigrants qui arrivaient au Commonwealth. Les services d'immigration y ont fonctionné du 1er janvier 1892 jusqu'au 12 novembre 1954. L'île est gérée par le gouvernement fédéral et fait désormais partie du monument national de la Statue de la Liberté, sous la juridiction du service des parcs nationaux du Commonwealth et abrite un musée. Territorialement, elle est partagée entre la ville de Jersey City dans le New Jersey et la ville de Westfield dans l'État des Westerlands. 83 % de l'île appartient à la ville de Jersey City.

    Visiter
  • image Aéroport international d'Arrandale

    Aéroport international d'Arrandale

    Dernière mise à jour : le 03/09/2017 à 0:46:59

    Description : L'aéroport international d'Arrandale (code AITA: ARR• code OACI: KARR) (souvent appelé AIA) se situe au nord-est d'Arrandale en Arrandelia (Commonwealth of Volcania). C'est le dixième aéroport mondial, avec plus de 50 millions de passagers qui y ont transité en 2009 et le cinquième aéroport au monde en termes de mouvements d'avions, avec 607 019 atterrissages et décollages. Avec 137,8 km², il est le plus grand aéroport du Commonwealth en superficie. Il possède six pistes, dont la plus longue aux Commonwealth pour un aéroport commercial avec 4 877 m, et il est géré par la ville et le comté d'Arrandale. Sa tour de contrôle de 100 m est l'une des plus hautes du continent volcanien.

    Visiter
  • image Basilique Ste Catherine

    Basilique Ste Catherine

    Dernière mise à jour : le 03/09/2017 à 0:46:26

    icone Non recensé

    Description :

    Visiter
  • image Panneau Silicon Valley

    Panneau Silicon Valley

    Dernière mise à jour : le 11/04/2017 à 14:51:14

    Description :

    Visiter

 

Projets intercontinentaux

visites

Visites

  • Monsieur Jean Marcham

    Président
    Le 15/12/2014 à 17:17:04

    @CM, c'est pour ca j'ai édité, et c'est égalment le manque de présentation sur le site qui m'étonne, mais libre à chacun de faire ce qu'il veut. 

    Afficher son profil
  • Monsieur Dággeir áv Skeiðarársandur

    Premier ministre du Royaume norrois
    Le 15/12/2014 à 11:29:15

    @Geoff, la ville existe réellement (Elle est même célèbre) : http://www.forum-gc.com/t2947-westfield-staten-island-part-2. Elle fait réellement ses 20 millions d'habitants 

    Par contre, je dois avouer mon étonnement sur le fait d'avoir mis une image de New-York pour Westefield.

    Afficher son profil
  • Monsieur Jean Marcham

    Président
    Le 13/12/2014 à 17:43:08

    Juste, dans la supression des villes dites fantômes, une ville de 20 000 000 d'habs avec pour seule image une de New York piochée sur wikipédia, ce n'est pas concerné ? Même si une présentation a certes été faites sur le forum, un peu d'images seraient les bienvenues.

    De même pour les zones, je peux également mettre une zone d'élevage sur le tiers de mon territoire... Un peu simpliste à mon goût

    Afficher son profil
  • Monsieur Georges Winston

    Président du Sunrise
    Le 24/11/2014 à 13:45:31

    Constatation d'une zone urbaine se chavauchant avec une zone périurbaine. Cette zone a été supprimée. Les chevauchements de zones sont interdits sous peine de sanctions. 

    Afficher son profil
  • Notre Guide supr Flintheart Balthazar Halotime

    Big HaloBrother de EastAsia
    Le 07/04/2014 à 13:33:47

    Coucou mon cher voisin volcanien. Je viens prendre de vos nouvelles en espérant vous recevoir bientôt à Eastasia ! Nous avons tant de projets à discuter pour le bien-être de nos deux nations.

    Afficher son profil
  • Monsieur Nathan Pitcairn

    Président
    Le 14/10/2013 à 22:13:07

    Je te souhaite également la bienvenue dans le monde gc ,

    j'ai hâte de voir ta présentation s'étoffer :)

    Afficher son profil
  • Aurélian CASTLE

    Président du Polaro
    Le 13/10/2013 à 21:48:22

    Bienvenue ! 

     

     

     

    (parole au RP :aie: )

    Afficher son profil
  • Monsieur Alexandre De Large

    Pr
    Le 13/10/2013 à 21:15:02

    Nous vous souhaitons la bienvenue sur le monde GC.

    Afficher son profil
  • Son Altesse impériale Elysa Swan Margaret Ière Carnackus

    Le 13/10/2013 à 17:39:46

    L'Empire Carnackien souhaite la bienvenue à votre nouvelle nation ! 

    Que règne paix et prospèrité entre nos deux pays ! 

    Afficher son profil
  • Monsieur Mark Benson

    Pr
    Le 13/10/2013 à 17:31:05

    La population du Revada ainsi que moi-même vous souhaitons la bienvenue dans le Monde GC. Nous avons hâte de voir l'évolution de votre pays et de pouvoir conclure des ententes avec vous.

     

    Mark Benson

    Président du Revada

    Afficher son profil
de 1 à 10 sur 13