fait historique

Anno 1900

Histoire du pays Prince Edward Island

illustration

Prince Edward Island 1850

Période du 01 Janvier 1851 au 31 Décembre 1930 :

79 ans 11 mois 30 jours

 

Les 5 décennies entre 1850 et 1900 ont été l’âge d’or de Prince Edward Island, le commerce transatlantide et la position stratégique de l’île sur les routes commerciales favorisant une croissance rapide. Le commerce avec le Royaume de Vasel était alors à son sommet, celui-ci important massivement et à prix d’or les productions de l’île pour satisfaire les besoins croissants de sa population et surtout pour assouvir les demandes extravagantes des nobles Vaselois et exportant toujours plus de matière première tel que le charbon, le bois et le fer pour répondre à la forte demande de l’île.

Catégories :

Cette période ne fait partie d'aucune catégorie.

Le port commercial d’Halifax était alors le poumon économique de la colonie, c'est là que tout se passait. D’immense entrepôts ont été construit ces 50 dernières années pour répondre à la forte demande d’importation et d’exportation de marchandises. Les ateliers de confection, distilleries, tanneries… se sont aussi installés au plus près. Le port était une véritable fourmilière qui ne dormait pratiquement jamais... 

 

Grande nouveauté apparue au milieu du siècle : le train. Cadeau offert par le Vassel à Prince Edward en compassassions d’une sombre histoire de mariage annulé entre la fille du gouverneur de l’île et le fils du Roi de Vasel. Le train tout d’abord uniquement de marchandise permis d’accélérer grandement le transport des matières premières venant de toute l’île vers le port ou celles-ci étaient transformées avant d'être expédiées au-delà de l’océan. Une ligne de chemin de fer fut donc construite sur le pourtour de l’île et très vite les habitants adoptèrent ce nouveau moyen de locomotion pour se rendre à Halifax montant à bord des trains de marchandise. 

En 1872, Central Station fut inauguré et les premiers trains de voyageurs transportèrent une foule de curieux sur la boucle d’environ 25 km du chemin de fer faisant le tour de Prince Edward. Il faut dire que la plupart des habitants d’Halifax n’avaient jamais vue le reste de l’île. Deux petites bourgades, Mahone Bay et Yarmouth profitèrent elles aussi de l’arrivé du train et grandirent très rapidement.

A la même époque, l’augmentation des bateaux de passagers conduit à la construction d’un terminal dédié à ceux-ci épargnant aux voyageurs l’arrivé dans la poussière de charbon qui recouvrait tout le port de marchandise. 

En 1880, c’est le tramway qui fit son apparition et qui devint très vite le moyen de locomotion préféré des habitants d’Halifax. 5 lignes de tram permettaient de desservir la majeure partie de la ville.

En 1895, la voiture fit une entrée fracassante dans les rues d’Halifax. Bien qu’elle soit un objet de luxe, le prix de la voiture et celui du transport par bateau qui pouvaient durer des mois ne décourageait pas les plus fortunés pour s’offrir un de ces engins. les routes sans revêtement ni signalisation s'avérèrent très difficiles voire dangereuses à pratiquer et la cohabitation entre ces nouveaux engins, les chevaux et le tram était des plus difficile.

Dans les années 1890, le fossé entre la classe ouvrière qui trimait dans les manufactures, sur les quais et dans les plantations et la bourgeoisie de plus en plus aisé bénéficiant de la croissance et de l’opulence de Prince Edward, provoquèrent de nombreux troubles sur l’île. Les Whigs multiplièrent les actions envers le Gouverneur et les membres du Conseil et tentèrent à plusieurs reprises de prendre le pouvoir. Mais les « coups d’état » et leurs acteurs furent lourdement et fermement réprimés. L’Empereur Edgar Emilian Asthias oc'Gwena the Firstenvoya un contingent militaire sur l’île pour stopper les opposants. Le 29 novembre 1899, loin de la capitale et de l’Empereur, le commandant de l’armée fit ordonner d’arrêter tous les sympathisant des Whigs sous ordre de l’Empereur. Ordre qui d’après les historiens de l’Empire n’aurait jamais été donné. La chasse au Whigs fini dans un bain de sang et plus de 2000 habitants furent tué cette nuit-là.  

A partir de 1900 la production s’essouffle, les colonies de cétacés se font rare et leur population diminue considérablement. La colonie vacille, les révoltes contre le gouvernement et contre le royaume de Cerbère étaient de plus en plus violentes, les tensions montèrent entre les riches marchant et les ouvriers. Les Whigs enchaînèrent les tentatives de prise de pouvoir par de nombreuses révoltes et grèves.

En 1907, la coalitions (temporaire) entre les Whigs et les Tories et les longues négociations avec l’Impératrice Meredith Gwena entraîna l’indépendance de l’île de l’Empire Cerbères et devint officiellement un état souverain.

De 1907 à 1930 : Les Whigs et les Tories se partagèrent le pouvoir et le pays parvint un temps à surmonter son isolement mais très vite les exportations diminuèrent. Les riches marchants quittèrent peu à peu l’île avant d’être ruiné. Le Vasel et d’autre états mirent fin aux échanges commerciaux et coupèrent les liens diplomatiques avec l'île. 

En 1930, l’interdiction international de la chasse à la baleine donne un coup fatal à Prince Edward l’indépendante qui n’est alors plus soutenue par l’Empire Cerbères et sombre peu à peu dans l’oubli. 

 

visites

Visites