Oxylife

Dans cette contrée, tout reste à construire

Drapeau du pays n°100

Informations : 

Date de création :  le 09/10/2016

Dernière mise à jour :  le 09/10/2016 à 18:38:57

Nombre de villes : 2

Population urbaine  : 2 585 760 habitants

Population rurale  : 1 842 260 habitants

Population totale : 4 428 020 habitants

Régime : République

Réalisé avec : 

situation du pays Oxylife

Situation : 

Capitale : Sanwen

Langues officielles : L'Oxyral

Monnaie : l'Oxy (¤)

Diplomatie

Brion John

Brion John

Dirigeant du pays :

Monsieur

Communiqués

Titre Date  
Lancement du Formula 1 World Championship Le 27/10/2016 à 19:01:18

de 1 à 1 sur 1

Liste des villes

  • Vanatua

    Dernière mise à jour : le 21/10/2016

    Population : 1 060 200 habitants

    Spécialité :

    Visiter
  • Randoom

    Dernière mise à jour : le 14/10/2016

    Population : 1 525 560 habitants

    Spécialité :

    Visiter

Géographie

Les régions :

Le pays est relativement étroit (mais sa zone économique exclusive est gigantesque) et est séparé en trois régions assez différentes sur le point géologique et géographique. Le Nord du pays et son centre est relativement plat et constitué de vastes plaines très fertiles arrosées par le fleuve Udanube qui, malgré sa petite taille bénéficie d'un débit extrêmement élevé. Cette région est également très riche en roches granitiques à l’extrême Nord, près de Cana.
Le Sud du Pays est principalement Montagneux et volcanique. C'est dans la cordillère des Morts que se situe le point culminant du pays, le Mont Xami, culminant à 7009m d'altitude. Le plus grand volcan du continent est aussi présent ici : 
L'est du pays est quant à lui très maritime et est constitué de nombreuses îles qui sont apparues soit suite à une élévation du niveau des mers il y a 55 000 ans, soit à l'apparition de volcans.

Les principales villes : 

Politique

I: Le Président :

Il est élu au suffrage universel direct pour 5 ans par les citoyens de plus de 18 ans, jouissant de leurs droits civils.
Compétences:
-il nomme le premier ministre et met fin aux fonctions du premier ministre (il peut le nommer et le virer)
-organiser un référendum
-dissoudre la chambre des députés
-obtenir les pleins pouvoirs en cas de crises constitutionnelle grave, d'invasion,.. Avec accord de la chambre des députés.
-promulguer les lois votées par le parlement
-signer les décrets, s'il ne les signe pas alors le décret est refusé.
-nommer aux emplois civils et militaires
-chef des armées, dispose des codes nucléaires.
-exercer son droit de Grace.

II: Le Premier Ministre :

Le premier ministre est nommé et destitué par le président, il préside le gouvernement. Pour rentrer en pleine fonction il doit se faire élire par la chambre des députés après sa nomination. 
Compétences:
-il dirige l'action du gouvernement.
-il dispose de l'administration et des forces armées
-il assure l'exécution des lois
-il nomme les ministres et les révoque (les nomme et les vire)
-il est responsable devant le parlement.

III: Le Gouvernement :

Il est composé de ministres nommés et virés par le Premier Ministre
Compétences:
-conduit la politique de la nation
-il propose les projets de lois et décrets débattus en conseil des ministres
-il veille au bon fonctionnement et à la continuité des services publics
-il est responsable devant le parlement.

IV: La Chambre des députés:

Élus pour 3 ans elle est composée de députés élus au suffrage direct à deux tours.
Compétences:
-la chambre vote le budget et les projets de lois de finance
-elle peut destituer le premier ministre et le gouvernement par un vote de confiance (si la majorité des députés votent la destitution alors le premier ministre et/ou le gouvernement sont virés)
-elle vote les lois avec le conseil fédéral
-elle détermine les principes fondamentaux (enseignement, organisation de l'armée, environnement, travail, sécurité sociale,...)
-vote des créations d'impôts, de taxes, les nationalisations, les privatisations, la manière dont sont faites les élections
-autorise les interventions militaires, les pleins pouvoirs du président en cas de crise grave, d'utilisation de l'arme nucléaire
-vote la création d'établissement publics,..
-les député peuvent proposer des lois, et amender une loi (la modifier)
-elle peut être dissoute par le président.

V: Le Conseil Fédéral: 

Le Conseil Fédéral est élu au suffrage indirect pour 2 ans, les membres sont élus par les présidents des régions
Compétences:
-vote les lois, en cas de désaccord c'est la chambre des députés qui a le dernier mot.
-le conseil fédéral est le seul à pouvoir voter les lois qui concernent les régions, les villes, les comtés,.. (Compétences des régions,..)
-le conseil distribue les subventions de l'état (uniquement celles qui concernent les régions)
-veille à l'unité des régions
-le conseil ne peut être dissous.
-le conseil se divise en commissions pour interagir avec les régions
-il est en charge de l'exécution des projets d'équipement (construction d'infrastructures publiques dans les régions,..)

 

Histoire

Préhistoire : ( -1,8 Ma à -2000. Av J.C)

La première présence humaine attestée en Oxylife fate de -730 000 av JC, il s’agissait alors de petites tribus éparpillées sur le vaste territoire d’Oxylife sans réelles liens entre elles à l’époque. Néanmoins, à l’instar des communautés présentes en Philicie les communautés oxylifiennes s’unissent vers -7000 au sein du peuple pharosien. La découverte de l’écriture en -2000 marque la fin de la préhistoire et l’entrée dans l’Antiquité.

Antiquité : ( -2000 à 190 ap JC)


L’année -800 marque la fondation de la civilisation austrienne dont la capitale se trouve à Vilena au Brocélia. Cette civilisation présente également en Oxylife trouve son apogée entre -600 et -300 avec la fondation des premières grandes villes oxylifiennes. L’actuel Oxylife prospère alors en raison de sa position géographique faisant de celle-ci un vaste pôle commercial commerçant avec d’autres villes austriennes du Brocélia, de Greane mais aussi avec la Philicie du sud ouest et les tribus aborigènes d’Australia. Néanmoins vers -300 la civilisation austrienne entre en décadence. La raison tient à de mauvaises récoltes dans l’ensemble de la Philicie du sud dues à un mauvais temps réduisant les ressources fiscales des villes austriennes nécessitant des hausses d’impôts faisant monter la grogne de la population soumise à la famine. La population se révolte dans plusieurs villes de la civilisation austrienne s’emparant alors de certaines de celles-ci et menant des guerres à d’autres villes austriennes. Parallèlement à cela la civilisation doit faire face à des invasions barbares venues de la Philicie de l’Ouest. Cette période de trouble se clôt en -127 quand la situation se calme et que les villes rebelles sont enfin contrôlées à nouveau. La situation ne sera néanmoins rétablies que de façon temporaire, la civilisation austrienne se disloque en effet en 52 lorsque les territoires oxylifiens et greaniens se rebellent contre le pouvoir central remettant en cause l’influence de la capitale Viléna considérablement affaiblie par les guerres précédentes et la crise économique qui secoue l’Austria. La capitale des nouveaux territoires composés de Greane et d’Oxylife se déplace sur l’actuel emplacement de Sanwen. Oxylife commence alors un lent développement toutefois limité par les guerres qui font rage au nord et à l’Ouest de la Philicie. Ces guerres s’exporteront en Oxylife vers 130 ap JC opposant l’État central à des invasions de barbares venues de l’ouest faisant disparaître le premier état oxylifien. L’année 150 est une rupture dans l’histoire oxylifienne, en raison de l’affaiblissement de l’État central se développe un nouveau système d’organisation du pouvoir : le féodalisme, le territoire est divisé en multiples royaumes obéissant à leur seigneur, Oxylife rentre dans le moyen-âge.

Le Moyen-âge : (150-900)

Le moyen-âge est un temps relativement troublé en Oxylife, les royaumes de Greane sont envahis par le New Faroe en 235, lors de la guerre de 15 ans. De nombreuses guerres opposeront divers seigneurs ravageant le pays, plongé dans une guerre de près de 200 ans, sans équivalent dans le monde, alors que la Philicie était en temps de paix. Cette guerre ravagea le territoire en raison des divers pillages, assassinats,.. La ville de Sanwen fut mise à feu et à sang en 356, ravagée par un immense incendie causé par une alliance des seigneurs d’Oxylife contre le royaume de Sanwen alors le plus riche du pays actuel. Le pays sortit de cette guerre 435 mais fut presque aussitôt, en 438, frappé par une épidémie de peste tuant 45% de la population déjà diminuée de 30% par les guerres. Le retard pris était alors considérable, alors que les autres pays philiciens profitaient de la paix offerte par ce moyen âge Oxylife était très divisé, l’État central n’existait pas depuis déjà près de 300, la population ravagée par les guerres et les maladies était inférieure de 60% à la population moyenne philicienne et la richesse correspondait à seulement 15% de la richesse moyenne philicienne. Très affaibli et divisé le pays fut rapidement colonisé aux alentours de 900 par les deltans.

L’âge des découvertes : (900-1700)

Rapidement colonisé par les deltans aux alentours de 900, la colonisation marque un tournant dans l’histoire d’Oxylife. En effet celle-ci permet de réunifier les territoires oxylifiens très divisés entre seigneurs. Un État est reconstitué et la nouvelle capitale est implanté à Sanwen comme durant la première expérience d’indépendance. Toutefois si la colonisation permet de ressouder l’État et le pays celle-ci ne se fait pas sans heurts, des seigneurs déchus s’opposent à l’envahisseur deltan en 954 causant une guerre civile de 6 ans. La guerre se termine en 960 par une victoire écrasante des deltans mettant définitivement un terme au féodalisme. Si l’unité du pays est ressoudée l’économie reste faible, les deltans exploite en effet massivement les ressources d’Oxylife sans bénéfice pour la population locale. Cette situation est la cause de la deuxième guerre civile de 1236-1267 qui opposent les oxylifiens à l’armée coloniale deltane, les deltans vaincront une nouvelle fois la guerre civile. Toutefois cette guerre contribue à la création d’un sentiment national au sein de la population et un début de mouvement d’indépendance. Une troisième guerre civile éclate en 1590 pour se terminer en 1605 par une nouvelle victoire deltane.

L’âge industriel : (1700-1900)

L’industrialisation ne se passe pas en Oxylife comme dans la majorité des pays, en raison du système colonial empêchant toute initiative économique Oxylife reste un pays relativement pauvre. Le pouvoir est aux mains des deltans dans la capitale d’alors : Sanwen
L’industrialisation ne se passe pas en Oxylife comme dans la majorité des pays, en raison du système colonial empêchant toute initiative économique Oxylife reste un pays relativement pauvre. Le pouvoir est aux mains des deltans dans la capitale d’alors : Sanwen. Ceux-ci accaparent toutes les richesses du pays pour les envoyer dans la province du Delta. Cette situation aboutit à de nouvelles tensions politiques en 1776, date à laquelle les oxylifiens se révoltent. Cette révolte, d’une ampleur inégalée par rapport aux précédentes finit par faire plier le pouvoir central en 1778, les deltans, déjà fortement affaiblis par les vagues révolutionnaires en Philicie perdent de nombreux territoires et concèdent aux oxylifiens de nouveaux droits (élection d’une assemblée représentative, …) afin de calmer la révolte. Néanmoins ces avancées ne sont pas la fin du processus d’indépendance d’Oxylife. Le processus reprend en 1801 avec une nouvelle guerre civile entre partisans de l’occupation deltane et partisans d’un état oxylifien indépendant. Les deltans, définitivement affaiblis par l’affaiblissement de la métropole et l’indépendance de nombre de leurs colonies en Philicie, finissent par concéder l’indépendance à Oxylife le 2 mai 1813. Le nouvel état, reconstruit sur les restes de l’occupation deltane est très faible, l’industrie est totalement inexistante dans le pays et l’administration y est très faible, suite au départ des deltans. 

Une première République est instituée en 1815 mais en raison du manque de connaissance démocratique du pays et de la pauvreté du pays celle-ci bascule rapidement dans une dictature contrôlée par la famille Polasko. Un coup d’état est organisé en 1816 par Georgo Kraskin mettant fin à seulement un an de République. La famille Polasko prend le pouvoir et se désignera famille régnante d’oxylife en 1818. Ce gouvernement restera en place jusqu’en 1902, date de son renversement. Très vite la famille Polasko s’accapare l’essentiel des richesses du pays, détournant le fruit des impôts en leur faveur afin de construire des monuments, palais à Sanwen et dans tous le pays en leur honneur. Néanmoins face aux menaces expansionnistes du Brocélia et de Greenland le pays est tenu de renforcer son armée et pour cela de s’industrialiser. Oxylife mettra en place un système d’industrie contrôlé par l’état dédié uniquement à l’armement et embauchant des membres et proches des familles de cadres du régime. L’industrialisation bien que très limitée ne profite donc pas à la population qui vit toujours dans des conditions précaires : 94% de la population est en dessous du seuil de pauvreté moyen de Philicie, des famines frappent toujours le pays, celle de l’hiver 1878 fera près de 1 400 000 morts dans une population de seulement 10 millions de personnes. Le pays aborde donc l’entrée dans le XXéme siècle sur des bases relativement fragiles et menacé par ses voisins.

Epoque contemporaine (1900- nos jours) :

Le régime monarchique est renversé par une révolution en 1902, cette révolte populaire a lieu alors que le pays est frappé depuis l’année 1894 par des famines à répétition, la population passe entre ces deux dates de 11,3 millions à seulement 8,8 millions. Cette situation de famines à répétitions crée de profonds mécontentements au sein de la société et la population de Sanwen finit par se révolter en 1902, sortant la famille royale de leur palais et les exécutera sur la place publique de la ville. Les révolutionnaires brûleront également l’ensemble des édifices monarchiques, néanmoins cette action provoquera le deuxième grand feu de l’histoire la ville, elle sera à nouveau complètement détruite. La deuxième république prend place à l’issue de cette révolution. Cette république sera marquée par le souci de modernisation d’un pays au même niveau que la Mandelsy des mêmes années et donc totalement dépassé par les autres pays philiciens. Pour cela la République met en place en 1911 le Plan de Modernisation et Développement d’Oxylife. Ce plan sera mis en place en 1923 à l’issue de longues négociations. Celui-ci inclut notamment le plan de reconstruction de Sanwen, les habitants vivent en effet dans ce qui était alors appelé la « jungle de Philicie » un ensemble de bidonvilles délabré où l’hygiène était totalement absente, il fallait donc faire de Sanwen une ville moderne et modèle d’Oxylife à l’image du rang qu’il voulait occuper dans le monde. Ce plan incluait également la construction d’un grand nombre d’hôpitaux, d’école, de commissariats afin d’augmenter l’espérance de vie des habitants (48 ans contre 67 en Philicie), instruire une population analphabète à près de 90% et sécuriser un territoire laminé par la criminalité et les trafics. Le plan comportait également un volet administratif qui devait viser à rendre l’administration du pays efficace, pour cela les anciens territoires furent abolis et regroupés en régions, elles-mêmes divisées en départements, eux-mêmes divisés en communes. Ce premier plan fut mis en place avec succès entre 1923 et 1940, durant ces années le taux d’analphabétisme descendit de 90 à 56%, l’espérance de vie atteignit 53 ans et la sécurité dans le pays fut globalement renforcé, néanmoins économiquement le pays restait à la traîne, rien n’avait été mis en place pour développer le pays. 

Grande guerre 1940-1950 

A l’issue de la grande guerre le pays était complétement dévasté par les effets de celle-ci, la ville de Sanwen rapidement reconstruite entre 1923 et 1940 fut complètement rasé par le conflit, comme bon nombre de villes du pays et pour la première fois depuis 1902 une nouvelle famine frappait un pays complètement désorganisé. Au niveau international se mettait en place un fond de reconstruction destiné aux pays qui avaient le plus souffert du conflit, c’était le cas d’Oxylife. Le pays perçut donc entre 1950 et 1960 (date de la fin du programme) près de 110 milliards d’euros gécéens. Cet argent servit surtout à reconstruire les villes détruites par la guerre mais aussi les infrastructures (hôpitaux, routes, écoles, ports, …) afin de refaire tourner l’économie du pays. La reconstruction dura près de 10 ans, passant aussi par une reconstruction politique qui passa par la Constitution de la Troisième République en 1951. Cette reconstruction s’accompagna d’une amélioration des conditions de vie, l’espérance de vie passa de 53 à près de 61 ans et l’analphabétisme descendit à 34% de la population. Le pays commença également à s’ouvrir au commerce international et de nombreuses entreprises s’implantèrent en Oxylife, en raison de la situation géographique du pays mais aussi en raison du faible coût du travail dans le pays. 
Le pays qui se développait lentement entre 1950 et 1980 connut un véritable boom économique à partir de 1980, de nombreuses entreprises s’implantèrent en effet dans un pays qui avait réussi à prouver sa stabilité au reste du monde. La société oxylifienne se modernisa rapidement à partir de cette époque, le poids de l’agriculture diminua rapidement dans l’économie, au profit de l’industrie et des services. Le niveau philicien d’analphabétisme fut atteint en 2001 avec seulement 0,1% de la population qui est incapable de lire et compter, l’espérance de vie aussi a rattrapé son retard, elle est en 2016 de 80 ans. Le pays est à présent un acteur qui compte sur la scène internationale et qui a finalement réussi à dépasser le retard énorme pris sur les autres pays au moment de la fin de l’antiquité.

Economie

 

Balance des ressources issues des villes du pays

  • icone Budget

    70 000

  • icone Industrie

    1 960

  • icone Commerce

    950

  • icone Agriculture

    -560

  • icone Tourisme

    -160

  • icone Recherche

    320

  • icone Environnement

    -1 205

  • icone Education

    315

Balance des ressources issues de la carte

Balance totale des ressources

  • icone Budget

    2 818

  • icone Industrie

    2 173

  • icone Commerce

    1 399

  • icone Agriculture

    13 003

  • icone Tourisme

    2 453

  • icone Recherche

    1 903

  • icone Environnement

    1 233

  • icone Education

    2 308

 

L'Oxylife est un pays qu’on peut qualifier de pays “émergent” d’après les prévisions il rejoindra bientôt les grandes puissances mondiales comme le Sunrise. Selon ces estimations, le produit intérieur brut (PIB) s'est élevé à 3 955, 258 de dollars en 2014 (en milliard). En 2015 la prévision de la croissance économique, jusqu'ici plutôt lente, a augmenté de 11 % par an, ce qui reste élevé très éléveé. Dans les cinq années à venir, le pays devrait prendre de plus en plus d'avance sur les autres pays de la Philicie. Ainsi, la banque mondial prévoit que son PIB PPA atteindra 6 521 milliards de dollars en 2019. Inspiré du modèle Philicien, ce modèle économique comprenait des planifications dans de nombreux secteurs agricoles et industriels, ainsi qu'un relatif isolement sur la scène du commerce international. Depuis 1976, année de l'accession au pouvoir de Azuri Frado, le pays a développé un modèle fréquemment nommé « économie socialiste de marché », qui fait se côtoyer un secteur public toujours omniprésent et un certain libéralisme économique, ainsi qu'une ouverture progressive de son marché intérieur.

Évolution du PIB en 10 ans :

Depuis les années 1980, l'Oxylife a connu une croissance économique particulièrement soutenue, dépassant les 15 % certaines années et ne se montrant que peu sensible aux chocs conjoncturels - notamment la crise Sunrasienne.

Carte des régions économiques dominantes : 

L'agriculture occupe 11,6 % de la main d'œuvre en 2012, mais ne représente que 10 % du PIB. L'industrie a en revanche une place prépondérante : elle emploie environ 52,3 % de la population active et est le secteur le plus productif, avec près de 47 % du PIB. Le fort excédent commercial provoqué par les exportations industrielles a permis au pays de se constituer de grandes réserves de change qui ont atteint 1 820 milliards de dollars au 1er janvier 2014, soit les plus importantes jamais enregistrées. Ces réserves donnent au pays une puissance financière considérable sur la scène internationale. 
Cependant parmi cette grande économie, les régions se détache très facilement, et ont chacune un modèle économique.

LE COMMERCE INTERNATIONAL :

Depuis 2007 la balance commerciale (export-import) d’Oxylife est repassée dans le vert, ainsi la balance commerciale représente 17% du PIB en 2012. L’économie Oxylifienne est de plus en plus ouverte au monde extérieur.

Ainsi l’économie Oxylifienne est l’un des plus grands exportateurs de biens électroniques et manufacturés au monde, le pays en a fait sa spécialité. L’envolée des ventes de ces dernières années a permis au pays d’obtenir une importante compétitivité dans ce domaine.

MONNAIE :

L'Oxy (¤) est la monnaie nationale d’Oxylife, la monnaie est composée de différents billets et pièces. La gestion de la monnaie revient à la Banque Centre Oxylifienne (BCO) qui est chargée de l’émission de la monnaie fiduciaire et de la mise en application de la politique monétaire.

Transport

Le principal moyen de transport utilisé est la route, qui représentait, en 2010, 84,0 % des trafics voyageurs et marchandises. Depuis quelques décennies, les politiques publiques s’attachent à réduire les accidents mortels sur la route, dont les principales causes identifiées sont la vitesse et l’alcool et cherchent à réduire la dépendance des habitants vis-à-vis de la voiture, au profit d’autres moyens de transport moins polluants.

Carte des autoroutes et LGV :

Plaque d'immatriculation "basique" :

"SAN" les 3 premières lettres de la ville régional.
"01" le numéro de la région
Le carré rouge, est l'emplacement du logo de la région.

Le réseau ferroviaire, de son côté, date pour l’essentiel du milieu et de la fin du XIXe siècle ; en 2010, il compte 40 473 km de lignes, dont plus de la moitié sont électrifiées. L’essentiel du trafic est géré par l’entreprise publique SFNO.
Depuis les années 1980, le trafic voyageurs augmente, grâce d’une part à la prise en charge par les régions du trafic régional et local, et surtout à la naissance et à l’extension continue du réseau de lignes à grande vitesse parcouru par le OGV. D’autre part, les principales villes du pays sont dotées d’un réseau ferroviaire urbain, tramway ou Tramtrain.

Quant au transport aérien, est divisé entre le Nord, le Centre et le Sud du pays. Le plus grand aéroport reste cependant celui de Sanwen avec plus de 69,2 millions de passagers. Cet aéroport est très fréquenté car il est la "porte ouverte" du pays et du sud de la Philicie. Cette grande plateforme aéroportuaire relie toutes les grandes métropoles de la ville. C'est aussi l'Hub international de la compagnie aérienne EASYFLY, l'une des plus importantes compagnies aériennes au monde.

Le vélo, connaît aujourd’hui une nouvelle jeunesse, notamment grâce à la préoccupation environnementale et à la mise en place de systèmes de location de bicyclettes dans plusieurs villes du pays.

Carte des ports et aéroports internationaux :

Patrimoine

Liste des monuments

  • image Le Château de Randoom

    Le Château de Randoom

    Dernière mise à jour : le 14/10/2016 à 20:04:52

    icone Monuments historiques

    Description : Selon la tradition, les Deltans avaient déjà fortifié l'île. Mais c'est l'archevêque Jean de Bernin qui est considéré comme le constructeur du château, vers 1225. Le château de Randoom servit de lieu de résidence aux archevêques de Randoom jusqu'au milieu du XIVe siècle où, la paix revenue, ceux-ci dédaignèrent peu à peu cette résidence et négligèrent l'entretien de la forteresse qui tomba au simple rang de prison royale. Réaménagée, en partie, en 1450 par le Deltan Louis, très endommagé durant les guerres de religion ce château fut mis hors d'usage pendant 30 ans puis fit réaménager pour le public en 2003. Il accueille environ 120 000 visiteurs chaque année. Situé sur l'île Crackoso, il est obligatoire d'emprunter le bateau.

    Visiter
  • image La Halle Tony Garnier

    La Halle Tony Garnier

    Dernière mise à jour : le 14/10/2016 à 19:55:50

    icone Non recensé

    Description : La Halle Tony qui aujourd'hui porte le nom Prudental Center suite au rachat de la salle en décembre 2015 est une salle de spectacles. Elle peut accueillir plus de 31 000 personnes. Composé d'une centaine de loges VIP et de 18 352 places assises, elle accueille de grandes représentations. Sa particularité est qu'elle peut changer de caractéristique à tout moment. En effet la salle a déjà accueilli des compétitions de moto crosse, de ski-nautique ou bien de karting. De plus, elle dispose de nombreux accès et parking ouverts ainsi que souterrains.

    Visiter

 

visites

Visites

  • Monsieur Georges Winston

    Président du Sunrise
    Le 29/10/2016 à 12:56:39

    [MODERATION MONDE GC]: Suppression des villes fantômes.

    Afficher son profil
  • Monsieur Georges Winston

    Président du Sunrise
    Le 25/10/2016 à 21:41:35

    Tu as jusqu'à ce weekend pour les mettre en invisible ou les supprimer, samedi j'interviens et je te prierais de ne plus contredire mes décisions. La suite de la conversation sur le bunker.

    Afficher son profil
de 1 à 2 sur 2