Marsstast

Informations

Ville de République de Votnie

Dernière mise à jour : 11/05/2022

Date de recensement dans le monde GC : 11/05/2022

Population : 220 909

Spécialité : Bois, Chimie, Médicaments

Réalisée avec

Marsstast est une ville du nord est de la Votnie, capitale du district du Svirkland elle occupe une superficie de 1890 km2 et comptait 163 908 habitants au 1 er janvier 2019 ce qui en fait la 18ème ville du pays. 220 909 habitants pour l'aire urbaine. Elle est surnommé la laide du nord ( Nordsefjobotn en Earvernet ) et également Marsstast au mains bourru ( Marsstast blakna had en Earvernet ) en reference au mains fortes de ses bucherons.

Communiqués

Aucun communiqué n'a encore été écrit.

Carte

 

     Sélectionnez une autre ville :

Journal

Lors de la creation de l’état Votnien, les différents Hujv sont regroupés en districts, la plaine du Virkland ce grand ensemble de plaine, forets et marais situés au nord des monts Frijfsonn est regroupé sous le district du Svirkland. Or ce gigantesque ensemble peuplé majoriteraiment de Gladon en bord de mer et d’Earvernet dans les massifs montagneux et le piémont, est très peu peuplé ( 30 000 habitants en 1800 ). Sa densité de population est la plus faible de la Votnie et a l’epoque le peu de communes qui existent sont très éloignés et peu peuplés. C’est alors que le gouvernement qui doit établir une capitale administrative du district, decide d’etablir une nouvelle cité. C’est là que Marsstast est crée. Situé a une trentaine de kilomètre de l’embouchure de la rivière Monda, dans le delta, la ville est établie en ce lieu car il s’agissait d’une des zones les plus basses du delta au sol non marécageux. De plus l’etablissement le long de la rivière Monda n’est pas anodin, en effet l’embouchure de la Monda est la côte la plus a l’ouest du Svirkland a ne pas être pris dans les glaces en hiver. Cette position le long d’une voie navigable toute l’année est le vrai atout de la commune que l’on peut donc approvisionner depuis Pfert la ville la plus proche est la seule à être ce ce coté du pays. C’est donc en 1803 qu’est établi une mairie, un centre des impots, un Hujv de district ainsi que toutes les commodités neccesaire.

 

La ville commence alors a se develloper en attirant les populations alentours éparpillés. Permis ces immigrants de nombreux tailleur de bois. En effet le Svirkland est recouvert d’une des plus grande forets du monde GC, cette foret de conifère est particulièrement réputés pour le papier, la construction et le chauffage. Une veritable industrie se devellope dans l’arrière pays ou les travailleurs jettent les troncs dans la Monda. Ces troncs sont ensuite récupérés et transformés a Marsstast. L’industrie du bois est alors la vraie richesse de la ville mais celle ci ne se devellope que peu et de manière anarchique. La majorité des bâtiments de la ville sont construits en bois et malheureusement assujetti aux incendies frequents de l’epoque. En 1900 la ville compte 3800 habitants.

Au debut du XX ème siècle l’industrie de la sidérurgie va commencer a se developer et de nombreuses familles vont s’installer alors, les constructions sont très nombreuses a cette époque mais le bois est prohibé dans le centre et les bâtiments construits sur des ruines de bâtiments incendiés doivent donc être en pierre ou en béton. Cela va créer une disparité architecturale qui avec l’absence de vieille ville et de monuments notables va conduire a ce que Marsstast soit surnommé la Laide du nord. En 1929 un aéroport est construit, ce qui réduit considérablement le temps de voyage depuis le reste de la Votnie de 40 heures en train à 8 heures en avion avec deux escales à Hurtu et à Londsiyen. La ville devient un bastion du communisme en Votnie à l’epoque ou ce courant de pensé se devellope dans le monde entier. Mais a cette époque l’influence du Teutonisme Parentiste va commencer a faire basculer la ville dans la démocratie sociale parentiste dont le parti est crée en 1934 par un avocat local Kristoffer Jundsunt. Durant les années 50 la ville traverse une veritable crise entre des incendies incessants détruisant 70% des bâtiments anciens ainsi qu’une faiblesse de l’industrie de la sidérurgie. C’est a cette période alors une des plus faste que la Votnie ait connu, que la ville va connaitre de grande difficultés, le port est notamment vendu à une grande entreprise sylvicole et le taux de chômage grimpe a 20% le plus haut du pays pour une agglomeration de plus de 30 000 habitants. Durant les années 70 l’immigrations de nombres de Gladons chassés de leur terres ainsi qu’un appauvrissement de la population conduit à une criminalité record ainsi que des taux d’obésité, et d’addictions permis les plus élevés au monde. La ville gagne néanmoins des habitants car des secteurs comme le bois ou l’industrie chimique naissante s’en sortent très bien. Cet ainsi que les inégalités de revenus s’accentue jusqu’a la révolte du 28 Janvier 1980.

En 1979 une grave sécheresse touche la Votnie, l’année d’après nombre de produits subissent une inflation record. En debut d’année suivante le gouvernement annonce une hausse généralisé des prix du gaz et du bois de chauffage. Epuisé par des hausses répétés et a deux doigts de la faillite, des dizaines de milliers de Marsstastiens descendent dans les rues pour crier leur colère auprès du Hujv du district. Après plusieurs jours de grogne et le lancement d’une grève généralisé la colère contre le gouvernement de faiblit pas. C’est alors que les syndicats des ouvriers d’une usine sidérurgique ayant fermés ses portes quelques semaines plus tot decident de diriger la foule sur l’avenue historique de la ville : l’avenue Kjier. Le gouvernement decide de mater la rebellion dans l’oeuf en bloquant les cargaisons de nourriture à l’embouchure de la Monda mais au bout de dix jours, poussés par la faim et l’irrespect dont font preuve les pouvoirs publiques. Les manifestant decident de faire ce que Marsstast et ses habitants savent faire de mieux : Les incendies. À l’aide de bois de chauffages réquisitionnés les manifestant mettent le feu à la mairie ou Hujv du Svirkland ainsi qu’a la maison du maire. Piégé dans leur maison par la foule qui ne réalise pas ce qu’il se passe, une des filles et la femme du maire de l’epoque Hannes Rustkoll decedent dans l’incendie en n’ayant pu sortir de la maison. Le choc est immense dans tout le pays et les manifestants qui fouler juste bruler un symbole se retrouve sous le feu des projecteurs. Cela met un coup d’arrêt total aux manifestations alors que le scandale est national. Les responsables seront condamnés et le gouvernement décidera de construite une autoroute jusqu’a la ville pour faciliter son approvisionnement et faire baisser les tarifs, ainsi qu’une dizaines de mesures pour l’emploi.

Pendant les années 80 le secteur de la chimie et de la pharmacologie vont se develloper a vitesse grand v et permettre a la ville de reprendre le contrôle du port ainsi que de moderniser ses infrastructures notamment pour l’arriver de l’autoroute E5, Le taux de chômage passe sous les 10% en 1992. La ville continue son devellopement et voit la capitalisation en bourse de plusieurs de ses fleurons industriel, ainsi que la creation de l’université du Svirkland en 1998.

En 2022 la ville voit l’implantation de l’organisation pour les territoires septentrionaux de Votnie. Ainsi qu’un musée nationale de l’industrie du Bois. La prise en main par la Votnie de territoires riches en ressources au pole nord apparait aujourd’hui comme une vraie aubaine pour la ville dont le port est orienté au nord depuis toujours. Les gisements de pétrole situés au nord crée l’espérance du développement d’une industrie pétrolière dans la ville, Aujourd’hui Marsstast regarde vers le futur et la revalorisation du bois ainsi que l’exploration polaire semble être annonciateur de temps radieux pour la ville.

Climat :
La ville à un climat de type subarctique avec des étés court et frais et des hivers long et humide. Le pic de précipitations en automne et au début de l'hiver lui valent cependant parfois la qualification de subarctique maritime ou océanique boréal. La quantité de neige est très variable d'une année à l'autre, le record de 240 centimètres au sol ayant été enregistré le 22 Avril 1994. Les étés sont généralement frais, le plus chaud, en 1979 ayant connu une température moyenne de 12,9 °C et un record de 30 °C. L'année la plus chaude fut 2005, avec une température moyenne de 4,38 °C, la moyenne annuelle étant généralement d'environ 3 °C

Economie :
La ville a une economie qui se diversifie depuis quelques années. Toutefois les industries historiques de la ville sont les plus importantes, il s’agit notamment du bois de construction, du papier, du bois de chauffage. La chimie et les medicaments et matériels médicaux ou encore la sidérurgie qui perdure malgré son fort déclin. Le secteur tertiaire est lui aussi très devellopé dans la ville notamment grâce au devellopement récent du tourisme. L’agriculture est très peu devellopé a cause de l’absence de terres arables et de climat favorable dans la region, l’élevage d’ovins et de rennes sont les tete de proue du domaine agricole dans la région.

Architecture :
La ville de par son histoire récente et son isolement à une architecture très différentes des autres villes Votnienne. Elle ne comporte pas de centre historique hormis l’avenue Kjier dont il reste la mairie, l’église et les 4 maisons originales de la commune. La ville a connu de nombreuses vagues d’incendies détruisant les maisons en bois qui constituaient son centre. C’est alors que des batiments de différents types sont construits notamment des briques rouges dans les années 1930, des groupes de tours dans les années 1950 ou encore des bâtiments d’inspirations Lagossiens dans les années 1890

Transport :
La ville est desservi par l’autoroute E5 Setzt-Pfert dont trois sorties qui permettent de relier les différentes zones de l’agglomeration. Une route nationale arrivant de Hurtu et traversant les Frijfsonn dessert également la ville. Celle ci est également desservi par une ligne de train aujourd’hui réservé au Fret. Son port est majoritairement dédié au Fret mais des bateaux de passagers a destination de la Terra Septentrionale effectuent également des liaisons depuis la ville.

La ville compte depuis 1909 d'un service de tramway, il s'agit d'un des seuls moyen de transports en commun de la ville avec les bus, il existe aujourd'hui 6 voies de tramway qui desservent l'ensemble de l'agglomeration, jusqu'au port d'Hindvaarik

Visites

Cette ville n'a pas encore de visiteurs