Informations : 

ville du pays Empire Carnackien

Dernière mise à jour : le 14/01/2014 à 19:00

Date de recensement dans le monde GC : le 04/10/2013 à 20:33

Population : 4 200 habitants

Spécialité : Tourisme

Réalisée avec : 

Communiqués

Aucun communiqué n'a encore été écrit

Carte

 

     Sélectionnez une autre ville :

Économie

Balance des ressources

  • icone Budget

    250

  • icone Industrie

    -10

  • icone Commerce

    10

  • icone Agriculture

    -10

  • icone Tourisme

    20

  • icone Recherche

    0

  • icone Environnement

    20

  • icone Education

    0

Détail des ressources

Infrastructures

  • icone Budget

    250

  • icone Industrie

    -10

  • icone Commerce

    10

  • icone Agriculture

    -10

  • icone Tourisme

    20

  • icone Recherche

    0

  • icone Environnement

    20

  • icone Education

    0

Patrimoine

  • icone Budget

    0

  • icone Industrie

    0

  • icone Commerce

    0

  • icone Agriculture

    0

  • icone Tourisme

    0

  • icone Recherche

    0

  • icone Environnement

    0

  • icone Education

    0

Infrastructures de la ville

Infrastructure

Zone pietonnière

La ville est entièrement piétonnière.

Journal

Sprinskya est une petite ville située à 500km de Carnack mais son charme écolo et son cadre paradisiaque font de cette ville, un rêvé vivant.
Actuellement, 4200 habitants y résident toute l'année.
Ce lieu magique ou il fait bon de se promener le long de la plage sans aucune pollution attire chaque année près de 70 000 touristes.
C'est vrai, ici aucunes routes bitumés, seule des promenades pour piétons et cyclistes.
C'est aussi un lieu de rassemblement du partie écolo, qui prend cette ville pour exemple.
Chaque habitants de l'Empire rêverait de s'y installer pour profiter de sa retraite.
La ville est auto-suffisante économiquement grâce aux entreprises locales et au Tourisme.
Une des particularité de la ville est que celle-ci ne possède aucun accès routier, la seule entrée est le Port.

Ville avant la tempéte Yoxaz de 2013 


Vue du Port:


Vue aérienne:



Vue de nuit:


Ballade dans les rues de la ville:

 

Un Ouragan nommé Yoxaz dévasta entièrement la ville.
Des vents de plus de 200km/h, des vagues de près de 4 mètres. 
Tout cela entraînant la destruction de la ville.
Ce n'est que le lendemain de la catastrophe que nous nous sommes réellement rendu compte des dégâts. Les pertes humaines furent graves. 
Les dégâts se chiffrèrent en dizaines de millions. 
La ville ensevelit de boue et de reste de bâtiments à cause des grandes vagues submersibles, une grande étape de nettoyage dura près de trois semaines afin de pouvoir rendre la zone de nouveau habitable. 
Une fois cette étape terminée, le Gouvernement établit de nouvelles restrictions, notamment par la solidification des battisses surtout coté Ouest de l'l’île, endroit le plus touché. 
Après ce terrible drame, la vie à reprit son cours, la ville s'est reconstruite. 

Vue d'avion de la ville rebattit


Après de nouvelles restrictions de construction nombreux bâtiments sont construit en briques à la place du bois



La belle plage d'Uha Luna




Cependant des Sprinskyens aimant la nature et l'écologie et par conséquent ne comprenant pas les dernières mesures prises par la ville au sujet des constructions ont décidés de créer un quartier écolo nommé Ula Huay comme dans la précédente ville de Sprinskya, cela n'est pas sans risques mais les habitants de ce quartier ont étés prévenus et à la moindre alerte météorologique, ils devront quittés les lieux et se réfugier dans la ville. Mais il est vrai que même si la ville de Sprinskya garde tout de même son rang de ville écolo car aucunes voitures ne circulent dans la ville, tout ce fait par voies piétonnes, elle possède toujours son charme, sa tranquillité de vie.
Et pourtant malgré les dangers, le quartier écolo d'Ula Huay est incontournable par sa beauté et son calme paradisiaque


Il faut traverser la jungle pour y accéder


Vue d'Ula Huay de la jungle 


Le jardin du Souvenir, en hommage aux victimes de l'ouragan Yoxaz


Vue de quelques maisons du quartier

visites

Visites

Cette ville n'a pas encore de visiteurs